Genève

03 avril 2019 10:44; Act: 03.04.2019 11:47 Print

Une centrale solaire sur le toit du stade de Genève

par Jérôme Faas - Le toit de l'enceinte sportive va se recouvrir de 5000 m2 de panneaux. Le projet est participatif: il propose aux Genevois d'acquérir des m2.

storybild

Les panneaux seront installés sur la partie non vitrée du toit du stade. Ils recouvriront 5000 m2. (Photo: 20 Minutes / jef)

Sur ce sujet
Une faute?

Le stade de Genève s'apprête à devenir la troisième centrale solaire du canton. Cet été, son toit sera recouvert de 5000 m2 de panneaux photovoltaïques. L'installation produira dès septembre 1,1 GWh d'électricité, soit l'équivalent de la consommation annuelle de 367 ménages. La particularité du projet tient dans son aspect participatif. Dès ce mercredi, les Genevois peuvent acheter des parts, autrement dit des kWh annuels.

Le stade consommera 30% de l'électricité produite. Les 70% restant sont commercialisés. Via l'opération «Mon m2 solaire», tout un chacun peut acquérir une ou plusieurs des 5400 parts à 330 francs. Chacune représente 100 kWh d'électricité par an (soit approximativement la consommation d'un ménage durant dix jours), pendant vingt ans. Ces kWh sont ensuite déduits de la facture du particulier-coopérateur.

Le projet est porté par les Services industriels de Genève (SIG), la Fondation du Stade de Genève et la Ville de Lancy. «On a testé le financement participatif sur le toit de la salle omnisports du Petit-Lancy, explique Christian Brunier, le directeur des SIG. On s'est dit que la population genevoise composée en majorité de locataires, donc ne pouvant pas installer de panneaux sur leur toit, aurait peut-être envie de contribuer au développement de l'énergie solaire en achetant un ou deux mètres carrés.»

L'intuition était excellente. «Il y a eu plus demandes que de parts», rapporte Frédéric Renevey, le maire de Lancy. Les 750 parts à 350 francs ont été écoulées en dix jours, la majorité des acheteurs en acquérant entre une et dix. Cette centrale, mise en service en décembre 2018, produit 0,2 GWh, l'équivalent de la consommation annuelle de 70 ménages. Les déçus de ce projet sont d'ailleurs prioritaires pour celui du stade.

«Notre ambition est de tripler notre production d'énergie solaire d'ici 2025, annonce Christian Brunier. Là, ce programme permettra d'assurer 5% de la consommation d'électricité d'origine solaire à Genève. Nous allons investir un maximum dans les grandes centrales, et encourager le financement privé», dont la voie participative. Les parts sont accessibles dès ce jour sur le site internet des SIG.