Epidémie

01 juin 2011 08:36; Act: 01.06.2011 08:57 Print

La bactérie mortelle cache sa source

L’origine de la contamination à l’«E. coli» n’a pas encore été trouvée. La piste espagnole n’est plus forcément la bonne.

Une faute?

Les autorités allemandes ont exprimé hier pour la première fois des doutes sur la responsabilité de concombres espagnols. Ces légumes ne seraient pas la cause de l’intoxication alimentaire qui a déjà fait 16 morts en Europe. Les premiers tests sur des produits espagnols ont révélé la présence d’une autre souche de la bactérie «E. coli» enterohémorragique (ECEH) que celle qui a envoyé un millier de malades à l’hôpital.

«Notre espoir d’avoir découvert la source responsable des cas de syndrome hémolytique et urémique ne s’est malheureusement pas réalisé à travers ces premiers résultats», ont annoncé les autorités sanitaires de
Hambourg. La ville du nord de l’Allemagne avait été la première,
jeudi dernier, à porter le soupçon sur des concombres cultivés sous serre et importés d’Andalousie.

L’Espagne a défendu ses producteurs et a accusé l’Allemagne d’avoir agi de façon irresponsable en les mettant en cause. Malgré tout, l’Italie a saisi 1,6 tonne de concombres espagnols pour procéder à des analyses, a indiqué hier le ministre italien de la Santé.

En Suisse, une deuxième personne de retour d’Allemagne a été contaminée par la bactérie ECEH, a annoncé hier l’Office fédéral de la santé publique. L’état des deux patients est stable; leur maladie évolue sans complication.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Scénariste improbable le 09.06.2011 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    Mise en pratique d'un scénario

    Grand-maman invite le petit dernier, qui aime marcher n'importe où, en course au magasin. Elle le met dans le chariot bien propre, avec les souliers sales du petit. Dépose ses courses. De retour à la maison mange froid des légumes, tombe malade. Durant 11 jours, elle est contagieuse. Et voilà ! Un SF, que 2'000 scientifiques ne trouvent pas. :p

  • Conscience le 01.06.2011 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Simplissime

    Quand le sage regarde la lune, l'imbécile regarde le doigt ! Toutes les grandes épidémies de l'histoire de l'humanité ont eu une seule et même source : le bétail et les conditions d'élevage.

  • toxic cucmber le 13.06.2011 01:27 Report dénoncer ce commentaire

    Origine animale ?

    A ce que j'ai lu dans 24heures l'origine serait un primate qui se croit à tort au-dessus du reste du règne animal et qui répond à l'étrange nom de Sapiens Sapiens (c'est pas un nom suisse, ça).

Les derniers commentaires

  • toxic cucmber le 13.06.2011 01:27 Report dénoncer ce commentaire

    Origine animale ?

    A ce que j'ai lu dans 24heures l'origine serait un primate qui se croit à tort au-dessus du reste du règne animal et qui répond à l'étrange nom de Sapiens Sapiens (c'est pas un nom suisse, ça).

  • Scénariste improbable le 09.06.2011 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    Mise en pratique d'un scénario

    Grand-maman invite le petit dernier, qui aime marcher n'importe où, en course au magasin. Elle le met dans le chariot bien propre, avec les souliers sales du petit. Dépose ses courses. De retour à la maison mange froid des légumes, tombe malade. Durant 11 jours, elle est contagieuse. Et voilà ! Un SF, que 2'000 scientifiques ne trouvent pas. :p

  • Morgarten le 03.06.2011 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    Une origine animale

    Il est peu crédible que cette bactérie soit liée à la culture des végétaux. Il semblerait beaucoup plus probable qu'elle se propage par des viandes mal apprêtées dans des restaurants (ethniques ?) dont les conditions d'hygiène et de salubrité sont souvent douteuses et qui sont majoritairement fréquentés par les touristes en Allemagne.

    • Paul T. le 05.06.2011 16:06 Report dénoncer ce commentaire

      Crédibilité.

      Comment ? Pourquoi ? Des sources ? Tu sais quelque chose dont personne d'autre n'est au courant ?

    • Morgarten le 05.06.2011 19:13 Report dénoncer ce commentaire

      @Paul T.

      Non, rien d'autre que mes collègues biologistes ne soient pas encore parvenus à déceler. Juste des probabilités basées sur une petite vingtaine d'années d'expérience en labo et sur le terrain. Mais dans ce domaine, bien fol serait celui qui ne douterait pas. Qui sait si la solution est dans l'oeil du sage, dans son doigt, dans la lune ou dans l'esprit de l'imbécile ?. Cordialement

  • Souris le 02.06.2011 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    Cucumber

    A force de vouloir gagner toujours plus de fric on en oublie l'essentiel, le respect de l'être humain!

    • Le concombre masqué le 03.06.2011 12:15 Report dénoncer ce commentaire

      Vous m'excuserez mais ...

      ce n'est pas une question de fric mais d'hygiène, ce n'est pas en crachant dans la rue comme on le voit souvent que nous allons arrêter cette épidémie un peu plus d'hygiène serait salutaire.

    • fabi le 08.06.2011 18:00 Report dénoncer ce commentaire

      Pauvre humain que ns sommes...

      Perso ça ma apris une chose c'est que les concombres comme les tomates ne sont plus cultivés en terre!!Mais ou va t'en au nom du profis du fric!!Et il y aura toujours un imbécile pour dire que pousser dans de la mousse artificiel au goutte à goutte c'est pareil!!

  • Conscience le 01.06.2011 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Simplissime

    Quand le sage regarde la lune, l'imbécile regarde le doigt ! Toutes les grandes épidémies de l'histoire de l'humanité ont eu une seule et même source : le bétail et les conditions d'élevage.

    • cogito le 01.06.2011 20:34 Report dénoncer ce commentaire

      C'est exactement ça

      L'élevage industriel concentre un maximum d'animaux dans un espace le plus petit possible pour une rentabilité maximum et en plus on les bourre d'antibiotiques ce qui sélectionne naturellement les bactéries les plus résistantes aux antibiotiques et que donc la médecine ne saura pas soigner. Ces fabriques d'animaux sont aussi des fabriques d'épidémies résistantes aux antibiotiques. Il faut absolument lire à ce sujet "Le livre noir de l'agriculture".

    • Paul T. le 05.06.2011 16:04 Report dénoncer ce commentaire

      L'imbécile et le sage.

      En fait c'est "Quand le sage MONTRE la lune, l'imbécile regarde le doigt", sinon ça ne fait pas vraiment de sens.

    • le french le 06.06.2011 14:56 Report dénoncer ce commentaire

      de mieux en mieux

      Quand le sage montre la lune... bref sur le même sujet, on risque de voir le retour des farines animales ! de mieux en mieux...