Porto Rico

20 janvier 2020 18:39; Act: 20.01.2020 18:39 Print

«Voilà qui me fait passer l'envie d'aller en croisière»

La Garde côtière des Etats-Unis a publié des images impressionnantes de l'évacuation par hélicoptère d'un passager d'une croisière devant être hospitalisé.

Une faute?

Inquiet pour un passager de 34 ans très malade, l'équipage du Carnival Pride a donné l'alerte, jeudi dernier. À ce moment-là, le paquebot de croisière se trouvait à environ 370 kilomètres au nord de San Juan (Porto Rico), bien trop loin pour qu'un hélicoptère de la Garde côtière puisse voler à la rescousse du touriste. Le capitaine du bateau a donc reçu l'ordre de s'approcher de la terre ferme, de manière à ce que l'appareil des sauveteurs ait suffisamment de carburant pour faire l'aller-retour.

Une fois le Carnival Pride à quelque 120 kilomètres des côtes, les secouristes ont envoyé un hélicoptère MH-65 en direction du paquebot. Une vidéo impressionnante montre les sauveteurs hisser le brancard du malade jusqu'à l'intérieur de l'appareil, au-dessus d'un bateau toujours en mouvement. Une fois l'hélicoptère arrivé sur la terre ferme, le trentenaire a été conduit en ambulance vers un hôpital de Porto Rico, écrit la Garde côtière des Etats-Unis.

Portée de l'appareil mise à rude épreuve

«Cette affaire a vraiment mis la portée de notre hélicoptère MH-65 à l'épreuve», a expliqué Katy Caraway, pilote de la base aérienne de la Garde côtière américaine Borinquen, située à l'aéroport international Rafael Hernandez. «Le succès de cette évacuation médicale est dû à la combinaison de l'entraînement et de l'efficacité de notre équipage avec la conduite professionnelle de Carnival Pride tout au long de l'opération», s'est-elle félicitée. L'homme évacué se porte bien.

Les images de ce sauvetage de haut vol ont laissé pantois les internautes, qui ont été nombreux à féliciter les garde-côtes pour leur travail: «Voilà de quoi me faire passer l'envie d'aller en croisière!», a plaisanté l'une d'entre eux. «Pas moyen que je puisse faire ça en étant réveillée», a commenté une utilisatrice de Facebook. «Nous sommes sur cette croisière. L'hélicoptère était au-dessus de notre balcon», a témoigné pour sa part une passagère.

(joc)