Inde

25 septembre 2019 17:12; Act: 25.09.2019 17:12 Print

«Je suis sorti et j'ai vu le fauteuil bouger tout seul»

Un agent de sécurité travaillant dans un hôpital a assisté à une scène surréaliste. S'il est fort à parier que le vent a quelque chose à voir là-dedans, l'employé ne cache pas son trouble.

Sur ce sujet
Une faute?

Il est encore un peu tôt pour se mettre dans l'ambiance Halloween, mais l'histoire de cet agent de sécurité vaut le détour. L'homme, en poste dans un hôpital de Chandigarh (nord), assure avoir vu une chaise roulante se diriger vers la sortie de l'établissement. «Je suis sorti pour boire de l'eau et j'ai vu le fauteuil se déplacer tout seul», explique Manoj Kumar à Newsflare.

Les images d'une caméra de vidéosurveillance postée à l'extérieur de l'Institut d'Enseignement Supérieur Médical et de Recherche sont effectivement troublantes. Elles montrent le fauteuil démarrer tout seul, puis descendre une rampe sous le regard éberlué de l'agent de sécurité.

Un fort courant d'air

Sceptiques, de nombreux internautes pensent qu'une personne tapie dans l'ombre a simplement poussé la chaise. Mais celle-ci semble véritablement se déplacer en pilotage automatique, effectuant quelques petits virages. L'agent de sécurité a toutefois une explication rationnelle à ce phénomène: le vent s'était levé ce soir-là, comme le montre le mouvement des arbres. Un fort courant d'air est donc très probablement à l'origine de la folle échappée du fauteuil.

Tout de même un peu troublé, Manoj Kumar se souvient avoir eu «très froid» à ce moment-là, note «People». Or, les chasseurs de fantômes croient qu'une soudaine baisse de température indique la présence d'esprits ou de spectres à proximité. De quoi donner quelques frissons aux amateurs d'histoires paranormales.

(joc)