Canada

18 juillet 2014 17:57; Act: 21.07.2014 17:38 Print

«Je veux diriger le monde»

Son but? Etre l'homme le plus célèbre de la planète. Pour attirer l'attention, un mannequin âgé de 24 ans a parsemé son visage de mots tatoués.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Son nom est Vin Los, et il aimerait que vous vous en souveniez. Pour cela, ce Canadien vivant à Montréal a entrepris de faire de son visage une oeuvre d'art à lui seul, en l'ornant de 24 tatouages. Des mots comme «Fame» («Célébrité»), «Guilty»(«Coupable») «Scream my name» («Crie mon nom») ou encore Sex bomb («Bombe sexuelle») décorent la frimousse du bellâtre, qui s'est confié à «Vice Magazine» mercredi.

Vin Los, 24 ans, n'y va pas par quatre chemins. Son but dans la vie? Etre l'homme le plus célèbre du monde. Un objectif qui n'est pas sans rappeler celui de Michael Vendetta, ex-ambassadeur de la «bogossitude»française, dont on n'a plus de nouvelles depuis un certain temps.

«Mes tatouages ne sont pas seulement pour moi. Je veux être une image que les gens regardent, quelque chose qui a un impact», explique le jeune homme. A la question de savoir comment il s'y prend pour sélectionner les mots inscrits sur son visage, Vin avoue ne pas se prendre la tête: «Je vais sur YouTube, j'écoute tous les gros tubes et je tire les mots de ces chansons. Par exemple, «Top of the World» est un titre des Cataracs, mais c'est aussi ce que je veux. Je veux diriger le monde».

Avant de devenir le maître de la planète, le Canadien ambitionne, dans un premier temps, de personnifier la pop culture. «Dans cent ans, les gens pourront me regarder pour avoir une idée de ce qu'était la pop culture dans les années 2010», affirme le mannequin.

Vin Los se présente en vidéo

(joc)