Amsterdam (PB)

09 juillet 2019 22:50; Act: 09.07.2019 22:50 Print

«Notre aile est logée dans la queue d'un avion KLM»

Deux appareils des compagnies Easyjet et KLM se sont télescopés en quittant leur porte d'embarquement, mardi matin à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol.

Sur ce sujet
Une faute?

Un incident est survenu mardi matin à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol (Pays-Bas). Un Airbus A320 d'Easyjet qui devait se rendre à Londres et un Boeing 737-800 de KLM en direction de Madrid se sont percutés sur le tarmac. Les deux appareils étaient en train de sortir de leur passerelle aéroportuaire quand le choc est survenu, écrit le «Guardian». D'après des photos publiées sur les réseaux sociaux par des passagers, l'une des ailes de l'Airbus est venue se loger sur un stabilisateur situé à l'arrière de l'autre avion.

Un passager du vol easyJet a raconté à l'agence AP avoir subi «une petite secousse» mais qu'il pensait que «rien d'inhabituel» ne s'était produit. Après cette collision sans gravité, les voyageurs qui se rendaient à Londres ont dû attendre plus d'une heure sur le tarmac pendant que le personnel de l'aéroport cherchait une solution pour régler l'incident. «Notre aile est logée dans la queue d'un avion KLM. On est coincé dans l'avion le temps qu'ils analysent tout ça», a écrit un internaute.



Une fois le problème résolu, les passagers ont dû patienter quatre heures supplémentaires avant de pouvoir enfin décoller. «Je suis juste content que tout le monde aille bien», relativise le témoin cité par AP. Les personnes à bord du vol KLM ont été plus rapidement transférées dans un autre appareil. Les deux avions impliqués dans la collision ont été retirés de la circulation pour être inspectés. Les deux compagnies aériennes ont confirmé l'incident.

(joc)