Zurich

01 juillet 2018 08:09; Act: 01.07.2018 08:10 Print

«Tout l'appartement s'est retrouvé sur le trottoir»

Dans le quartier Schwamendingen à Zurich, une personne s'est débarrassée illégalement dans la rue de tout son logement.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Canapé, sommier, valises, décorations de Noël – une lectrice-reporter a trouvé un amoncellement d'objets vendredi matin dans la rue Uberlandstrasse à Zurich-Schwamendingen. «On aurait dit que quelqu'un avait jeté illégalement tous les meubles de son appartement sur le trottoir. C'est assez fréquent à Zurich que les gens mettent leurs affaires sur le bas-côté avec en général une note «gratuit» pour que les gens puissent les prendre», raconte-t-elle à «20minuten».

«Dans le cas présent, cependant, les meubles étaient dans un état désastreux et n'étaient plus utilisables», précise la témoin. Elle est consternée par ce comportement: «Je n'ai jamais vu rien de tel. Comment peut-on être si ignorant et irrespectueux?»

La montagne de déchets a attiré la police sur les lieux du délit. «Les policiers étaient là et m'ont demandé si j'habitais le quartier et si quelqu'un avait récemment emménagé ici», a-t-elle poursuivi. La lectrice a toutefois précisé à nos confrères qu'elle n'avait pas été en mesure de les aider. «La police a ensuite vérifié les objets pour trouver des indices sur le propriétaire.»

«Un exemple extrême»

Marco Cortesi, porte-parole de la police municipale zurichoise confirme: «Nous essayons maintenant de trouver le propriétaire. En outre, un rapport a été fait à ERZ, l'entreprise d'élimination des déchets de la ville de Zurich, qui va devoir enlever les objets laissés sur le trottoir.»

Si le délinquant est trouvé, il est menacé d'une injonction au bureau du procureur. En 2017, un total de 1900 personnes ont été condamnées à des amendes pour élimination incorrecte. «Mais, dans le cas présent, c'est un exemple extrême. Habituellement, il s'agit d'articles individuels», explique Marco Cortesi.

(wed/jfe)