Grande-bretagne

01 décembre 2011 12:05; Act: 01.12.2011 12:23 Print

24 heures pour sauver... une peluche

Des pompiers ont été mobilisés durant des heures jeudi dans un village du Pays de Galles pour tenter d'ouvrir un conteneur d'où provenait les miaulements... d'un chat en peluche.

Une faute?

Des pompiers et ouvriers britanniques se sont escrimés pendant 24 heures à extirper une chatte coincée à l'intérieur d'un conteneur métallique, pour s'apercevoir au moment de mettre la main sur l'animal qu'ils avaient sauvé une... peluche.

C'est un passant circulant dans une rue d'un village du Pays de Galles qui avait donné l'alerte en entendant des couinements à l'intérieur du conteneur servant à recueillir les vêtements usagers destinés au recyclage, a rapporté jeudi la presse britannique.

Il a cru qu'il s'agissait de Puss Puss, une chatte noire du voisinage attendant une portée et dont les propriétaires avaient perdu la trace.

Les habitants du quartier ont d'abord tenté, en vain, d'ouvrir eux même le conteneur, dont les serrures étaient endommagées.

Les pompiers, appelés à la rescousse, ont ensuite pris le relais, sans plus de succès et le conteneur a finalement été confié le lendemain à des ouvriers qui ont pratiqué une ouverture en découpant le métal.

Sac de jouets

«Quand nous avons ouvert, nous avons entendu à nouveau un miaulement et nous avons commencé à regarder avec précaution dans les sacs de vêtements», a raconté le patron de l'entreprise qui a mené à bien le sauvetage. «Jusqu'à ce que je tombe sur un sac rempli de jouets».

A l'intérieur se trouvait un chat en peluche, équipé d'un haut-parleur miniature pour imiter les miaulements de ses congénères en chair et en os. Quant à Puss Puss, elle court toujours.

(afp)