Pacifique

12 décembre 2011 10:51; Act: 12.12.2011 13:05 Print

A la dérive pendant plus d'un mois

Deux pêcheurs des îles Kiribati, dans le Pacifique sud, ont dérivé en mer pendant 33 jours, se nourrissant de thon et d'un peu d'eau, avant d'être rejetés sur la rive d'un atoll isolé.

storybild

Uein Buranibwe, 53 ans, et Temaei Tontaake, 26 ans (les deux en tee-shirt rouge), ont survécu à plus d'un mois de dérive dans le Pacifique. (Photo: AFP)

Une faute?

Uein Buranibwe, 53 ans, et Temaei Tontaake, 26 ans, se sont égarés en mer en pleine nuit, alors qu'ils effectuaient un trajet de quelques kilomètres aux environs de Kiribati, un archipel situé entre Hawaï et l'Australie.

Ils ont survécu en mangeant du thon qu'ils pêchaient, mais pouvaient passer plusieurs jours d'affilée sans rien manger, a raconté Tontaake. Il n'a quasiment jamais plu et les deux hommes ont bu parfois de l'eau de mer.

Un mystère de famille résolu

Les gardes-côte américains ont lancé des recherches, pendant trois jours. «Nous avons entendu le son d'un avion, mais nous ne pouvions pas le voir», a déclaré Tontaake. De même, les bateaux de pêche aperçus n'ont pas entendu leurs appels à l'aide.

Après un mois à la dérive, leur petite embarcation a échoué sur un atoll isolé des îles Marshall, Namdrik, où vivent environ 600 personnes.

Une seule pouvait comprendre leur langue. Cette femme était une descendante de l'oncle d'un des deux pêcheurs, porté disparu en mer dans les années 50. L'oncle, Bairo, avait lui aussi dérivé, avant d'arriver sur cet atoll et de s'y marier.

«Maintenant nous savons ce qui est arrivé à mon oncle», a déclaré Tontaake.

Depuis Namdrik, les deux hommes ont été acheminés par bateau vers Majuro, la capitale des îles Marshall, d'où ils rejoindront Kiribati.

En novembre 2010, trois adolescents des îles de Tokelau, là aussi dans le Pacifique sud, avaient survécu 61 jours en se nourrissant de mouettes, avant d'être secourus par un thonier.

(afp)