Etats-Unis

04 février 2019 19:33; Act: 04.02.2019 19:33 Print

A priori féerique, ce défi est surtout très dangereux

Plusieurs hôpitaux américains demandent à la population d'éviter le «boiling water challenge», qui consiste à lancer une casserole d'eau bouillante dans les airs.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est la grande mode sur les réseaux sociaux en cette période de «polar vortex», la vague de froid qui paralyse actuellement une partie des Etats-Unis. Jeunes et moins jeunes s'amusent à braver le froid armés d'une casserole d'eau bouillante, qu'ils lancent gaillardement dans les airs. Quand tout se passe bien, le liquide se cristallise avec le froid, ce qui peut donner des résultats tout à fait féeriques.



Par contre, lorsque le «boiling water challenge» (défi de l'eau bouillante) tourne mal, les conséquences peuvent se révéler dramatiques. Avant de tenter le coup, il faut prendre en compte la direction et la force du vent, la réelle température extérieure (le ressenti ne suffit pas) et avoir bien dosé la quantité d'eau. Enfin, le geste du poignet doit être effectué dans les règles de l'art pour éviter toute catastrophe.

A titre d'exemple, depuis l'arrivée du «polar vortex», le centre médical universitaire de Loyola, près de Chicago (Illinois) a accueilli quatre personnes ayant tenté l'expérience de la casserole d'eau bouillante. Un autre hôpital du Minnesota a, lui, recensé deux cas de brûlures graves en seulement 24 heures, rapporte le Huffington Post. Sur les réseaux sociaux, des internautes ont partagé leur malheureuse expérience.











Pour sensibiliser la population, l'unité des grands brûlés du Cincinnati Shriners (Ohio) a raconté l'histoire de Josie, 12 ans. La jeune fille s'est brûlé le visage au deuxième degré en tentant le «boiling water challenge». «Quand elle a jeté l'eau, celle-ci est revenue dans sa direction et l'a atteinte au visage. Malgré ses brûlures, elle ira bien et était plus que ravie de raconter son histoire sur ce qu'il ne faut pas faire!» dit le tweet.


(joc)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Patrick le 04.02.2019 19:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Débilité

    Des expériences à faire chez soit seul. Alors les médias arrêtez de montrer ce genre de conneries au monde entier ! Vous êtes les premiers responsables des conséquences graves que cela peut engendrer !

  • james west le 04.02.2019 19:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gloire éphémère et souvenirs brûlants

    Dans l'échelle de la bêtise aucune limite supérieure. Des défis imbéciles pour ceux qui ne savent plus quoi inventer ou copier pour avoir un monent de gloire sur le net..

  • Brousse Springstine le 04.02.2019 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Made on USA

    Encore une fois les imbéciles en tout genre ne feront cas des indications données de vérifier en premier la température la direction du vent et si ça foire ben on accusera j'sais pas qui pour pas assumer ses responsabilités

Les derniers commentaires

  • .... le 05.02.2019 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais où va t on !!

    Et moi qui pensais qu'il y avait que les jeunes pour faire ce genre de connerie... Hé ben non !! Ben ça fait peur !!! tout ça pour du buzz c est totalement ridicule

  • Alexandre le 05.02.2019 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    De pire en pire

    Y a pas que les Romains qui sont fous, pas vrai Obélix?

  • Bravo le 05.02.2019 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Melissa

    Les américains....

  • Parce que le 05.02.2019 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi

    Sélection naturel, laisser faire.

  • Alain Firmerie le 05.02.2019 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sérieux ?

    Et dire qu'il faut mettre en garde ces gens contre les dangers du défi. MDR