Caraïbes

27 janvier 2014 17:04; Act: 27.01.2014 17:42 Print

Au lieu de s'amuser, la croisière vomit

Le tour paradisiaque des Caraïbes s’est transformé en galère pour des centaines de passagers atteints de diarrhée. Le navire a rebroussé chemin pour une désinfection générale.

storybild

L'Explorer of the Seas, lors de son escale dans les Iles vierges, dimanche. (Photo: Keystone/AP/Thomas Layer)

Une faute?

La croisière de rêve a tourné court pour les passagers de l'Explorer of the Seas. Ce paquebot de la compagnie Royal Caribbean était parti le 21 janvier du New Jersey (USA) pour un tour des Caraïbes de dix jours. Mais le voyage va se terminer à Porto Rico, après à peine une semaine. Atteintes de diarrhée, de migraines et de nausée, près de 300 personnes ont été isolées à bord du navire.

Le nombre de malades pourrait être plus important mais il semble que beaucoup de passagers indisposés ne se seraient pas déclarés, de peur de passer le reste de leurs vacances en quarantaine. D’après NBC, sur les 3050 passagers du bâtiment, 564 ont souffert des symptômes d’une gastro-entérite. Les membres de l’équipage n’ont pas été épargnés: 47 des 1165 employés ont été intoxiqués.

Vacanciers dédommagés

La compagnie a annoncé qu’elle allait procéder à une désinfection générale du bateau lors d’une escale à Porto Rico. Les passagers qui voyaient l’épidémie empirer de jour en jour sont soulagés. Un dédommagement a également été promis par Royal Caribbean. «Les problèmes occasionnés par la vague de maladie signifie que nous n'avons pas été en mesure d'offrir à nos invités les vacances qu'ils espéraient», a commenté la compagnie dans un communiqué qui se voulait rassurant.

Une enquête a été ouverte sur l’origine de la contamination, probablement due à un norovirus. Ce type de problème sanitaire n’est pas rare, à bord des bateaux de croisière. Toutefois, le nombre de passagers contaminés a rarement été aussi élevé.

(arg)