Election à la Mairie de Paris

28 novembre 2019 22:15; Act: 28.11.2019 22:15 Print

Candidat autiste: «Qu'est-ce que ça changerait»?

Interrogé sur son supposé autisme par un journaliste de l'émission Quotidien, le candidat à la Mairie de Paris Cédric Villani s'est demandé «ce que ça changerait».

Sur ce sujet
Une faute?

Le candidat dissident LREM aux élections municipales de Paris Cédric Villani ne sait pas s'il est autiste car il «n'a jamais éprouvé le besoin de se faire diagnostiquer» mais il ne voit pas ce que «ça changerait»?. «Est-ce que moi je suis autiste? Je ne sais pas, je n'ai jamais éprouvé le besoin de me faire diagnostiquer et qu'est ce que ça changerait?», a répondu le député de l'Essonne à un journaliste de l'émission Quotidien mercredi sur TMC.

Il y a «quelque chose qui me rend fou, ce bruit qui commence à se répandre que j'ai quelque chose à cacher, que je suis insincère», a déploré le mathématicien, lauréat de la prestigieuse médaille Fields, considérée comme l'équivalent du prix Nobel en mathématiques. «Toujours, dans tous mes combats, j'y suis allé avec mon coeur, avec ma sincérité, sans chercher à me gommer, tel que je suis. Nous sommes tous différents, nous avons tous nos particularités, parfois plus visibles que d'autres», a-t-il encore plaidé.

Sa réponse «est juste parfaite»

Cédric Villani est en concurrence, pour la conquête de la mairie de Paris, avec le candidat officiel de LREM Benjamin Griveaux. Plusieurs adversaires politiques de Villani ont salué jeudi sa réponse à une question que certains jugent «indécente».

«Indépendamment des désaccords de fond avec Cédric Villani, sa réponse à cette question est juste parfaite», a approuvé sur Twitter le porte-parole du PCF, Ian Brossat.

«Franchement, ce qui nous intéresse avant tout, c'est le programme de Cédric Villani pour Paris. On aura suffisamment de choses à débattre, sur nos divergences et nos convergences ! En attendant, à cette question indécente, une bien jolie réponse», a réagi par un tweet le candidat écologiste à la mairie de Paris David Belliard.

«Remarquable réponse de Cédric Villani à une question indigne de Quotidien», l'a également félicité la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (Libres!).

Visiblement, la question a choqué tout le monde, sauf le principal intéressé:

(20 minutes/afp)