États-Unis

14 novembre 2019 20:37; Act: 15.11.2019 09:07 Print

Ce «chiot licorne» fait craquer tout le refuge

Un petit chien de 10 semaines a été recueilli samedi par un refuge spécialisé du Missouri. Sa particularité: il a une deuxième queue au milieu du visage.

Une faute?

Le centre de secours pour animaux de Jackson (Missouri) vient de recueillir un adorable petit animal de 10 semaines. Selon les responsables du refuge, ce chiot a une «petite anomalie qui est absolument parfaite»: il a une deuxième queue au milieu du visage. Secouru samedi dernier alors qu'il errait seul dans les rues, le toutou a été baptisé Narval, en référence à sa particularité. Pour être précis, son nom complet est «Narval la petite licorne magique en fourrure».

«Il est la chose la plus magique qu'on ait jamais vue, et il est si heureux», s'émerveille Rochelle Steffen, la fondatrice de ce centre spécialisé dans les animaux ayant besoin de soins spécifiques. L'Américaine raconte que Narval est devenu l'attraction du refuge, et que les bénévoles se bousculent pour jouer avec lui ou se prendre en photo en sa compagnie. Le bébé a été retrouvé avec un autre chien qui semble être son père, et qui a été baptisé Poppa Smurf.

État de santé excellent

Lors d'une visite chez le vétérinaire mardi, Narval a passé des radios qui ont démontré l'absence d'os dans cette protubérance. Le chiot ne peut donc pas la bouger. «Tout le monde a l'impression que c'est une queue qui ne s'est pas développée correctement. Comme s'il avait essayé d'absorber un jumeau mais que cela n'avait pas entièrement fonctionné», explique Rochelle. Quoi qu'il en soit, le bilan de santé du petit chien est excellent.

Au sein de son refuge, l'Américaine a vu passer toutes sortes de cas spéciaux, comme des animaux sourds ou un chien à cinq pattes. Mais jamais elle n'avait eu affaire à un «chiot licorne». «Nous nous occupons de bêtes tellement uniques, nous adorons conserver leurs particularités», confie Rochelle.

Pourtant, la responsable du refuge va certainement devoir se résoudre à faire retirer la deuxième queue de Narval, si elle commence à pousser vers l'intérieur ou à se rapprocher des yeux du chiot. Tant que l'évolution de cette protubérance n'est pas sous contrôle, le petit animal ne sera pas proposé à l'adoption. On image la foire d'empoigne quand Narval se cherchera officiellement une famille.

(joc)