Royaume-Uni

03 mai 2015 20:43; Act: 04.05.2015 07:04 Print

Culottes sales livrées au poste de police

Un flic britannique a été suspendu à cause de son goût immodéré pour les dessous féminins usagés, qu’il commandait via internet à l’insu de sa femme.

storybild
Une faute?

Un policier du Lancashire (nord-ouest de l’Angleterre) a été placé sous enquête. Ses collègues ont découvert qu’il s’était fait livrer un étrange paquet au commissariat. Il contenait un string rose… sale! L’odorant dessous lui avait été vendu par une dame via un site spécialisé, selon le «Sunday Mirror».

Le journal dominical a retrouvé la vendeuse. «Je n’arrivais pas à le croire quand il m’a dit qu’il était policier, et c’était encore pire quand il m’a dit de l’adresser au poste. Ce n’est pas ce qu’un agent devrait faire, n’est-ce pas?» a expliqué la chômeuse, qui a avoué vendre ses culottes sales pour arrondir ses fins de mois.

Suspendu

Le policeman fan de petites culottes, craignant que sa femme ne tombe sur l’objet de ses fantasmes, avait préféré le recevoir sur son lieu de travail. Il a été provisoirement relevé de ses fonctions, dans l’attente des conclusions des investigations menées par un comité de discipline.

(arg)