Chine

22 octobre 2019 15:04; Act: 22.10.2019 23:50 Print

Découverte miraculeuse lors d'une banale cueillette

Un nouveau-né enterré vivant a été découvert par deux Chinois, amateurs de champignons. Le nourrisson avait été laissé pour mort par sa famille deux jours après sa naissance.

Sur ce sujet
Une faute?

Jiao Xinglu et Zhou Shangdong, deux habitants dans la province du Shandong, à l'est de la Chine, n'auraient jamais cru que leur cueillette de champignons allait sauver la vie d'un nouveau-né.

Les faits se sont déroulés le 21 août dernier. Interpellé par des bruits sourds venant du sol où de la terre avait été retournée, Jiao a aussitôt sollicité l'aide des habitants de son village. Munis de pelles, ces derniers ont rapidement déterrés une boîte en carton dans laquelle se trouvait un bébé encore vivant, rapporte le Daily Mail.


Souffrant d'une anémie sévère et de déshydratation, le petit garçon a été immédiatement transféré au Second Maternity and Child Health Care Hospital de Jinan pour y être soigné.

Alors que la police recherchait activement la famille du petit miraculé, un homme se présentant comme étant son grand-père s'est manifesté trois jours après les faits. Selon lui, il était certain que le bébé était mort des suites d'une grave infection pulmonaire: «Il ne pouvait ni boire ni manger. Après sa mort, on l'a enterré», a-t-il expliqué, en confiant qu'il se sentait à la fois «triste et heureux».

Le bébé, à ce jour encore dépendant d'une assistance respiratoire, atteindrait les quatre kilos. Zhou Shangdong, la femme qui l'a découvert il y a deux mois, déjà mère de deux enfants, a déclaré qu'elle souhaitait l'adopter. Affaire à suivre, puisque le grand-père a déjà affirmé qu'il souhaitait le récupérer. Pour le moment, la police enquête et cherche encore a prouver leur lien de parenté.

(szu)