Internet

17 avril 2019 22:10; Act: 17.04.2019 22:10 Print

Des «cendres» de Notre-Dame vendues sur eBay

La cathédrale n'avait pas encore fini de brûler que, déjà, des annonces au goût discutable étaient publiées sur la plateforme de vente aux enchères.

storybild

Les annonces indésirables ont été supprimées par eBay.

Sur ce sujet
Une faute?

En plus des théories du complot et autres fake news, les sites de vente en ligne sont également squattés par des personnes aux idées bizarres. Quelques heures seulement après l'incendie de Notre-Dame de Paris, des annonces surprenantes sont en effet apparues sur eBay. On pouvait notamment acquérir des «cendres» de la cathédrale dès 0,99 livres sterling (1, 30 fr.), ou carrément un morceau de bois prétendument récolté sur les lieux de la catastrophe.

Par ailleurs, au moins 14 annonces différentes proposaient aux enchères des T-shirts portant l'inscription «I love Notre-Dame», «Je suis Notre-Dame» ou autres illustrations en hommage à la cathédrale. La plateforme, qui interdit la vente de ce genre de produits, a retiré les publications posant problème. «Nous ne tolérons pas la vente d'un article qui cherche à tirer profit de la souffrance humaine ou d'une tragédie», a fait savoir un porte-parole au «Daily Mail».

De nombreux utilisateurs du site ont dénoncé des annonces «déplacées», voire «malsaines». «Alors que, partout dans le monde, on se rassemble pour collecter des fonds afin de restaurer ce bâtiment emblématique, certains pensent qu'il est acceptable de se moquer d'une telle tragédie», s'est notamment énervé un internaute. D'une manière générale, les auteurs d'annonces qui enfreignent le règlement reçoivent un avertissement. S'ils récidivent, leurs comptes sont suspendus.

(joc)