Etats-Unis

25 juillet 2014 11:13; Act: 25.07.2014 11:13 Print

Des poupées de porcelaine font flipper la ville

Des jouets ressemblant étrangement aux petites filles d'un quartier de Californie ont été retrouvées devant leur maison, provoquant une psychose.

storybild

Les photos de deux des 11 jouets retrouvés ont été diffusées par la police de San Clemente, mercredi.

Une faute?

Le quartier habituellement paisible de Talega était en état d’alerte, cette semaine. Entre mardi et jeudi, l’apparition de onze poupées de porcelaine, trouvées par des habitants devant leur maison, a provoqué un début de psychose dans cette région huppée du sud de la Californie. Huit familles ont averti la police. La plupart ont remarqué que les jouets ressemblaient étrangement à leur petite fille. De fait, les foyers ayant reçu une poupée ont en commun d'avoir une enfant de 10 ans. Toutes sont scolarisées dans le même établissement.

Plaisantin ou prédateur sexuel?

Aucune note n'a été laissée avec les jouets, une démarche qu'un policier local a qualifié de «malsaine ou du moins très inhabituelle» au micro de KTLA5. Déposés par un plaisantin ou par un prédateur sexuel, ces «cadeaux» bizarres ont été saisis par les agents. La chaîne locale a interviewé des habitants, qui se sont dits «flippés». «On n’a jamais rien entendu de tel. Nous vivons dans une bulle, ici», a expliqué une maman. Nous prenons très au sérieux tout ce qui implique des enfants», a communiqué le bureau du shérif. Un appel à témoins a été lancé.

L’affaire semblait avoir été résolue jeudi soir. Une habitante du quartier a été interpellée, puis relâchée. Elle aurait déposé les poupées comme un «geste de bonne volonté» envers les familles. La police n’a pas fourni d’autres détails sur les motivation de cette adulte, dont l’identité n’a pas été révélée. Aucune charge n’a été retenue contre elle, rapporte KTLA5.

(arg)