Belgique

17 juin 2011 13:13; Act: 17.06.2011 13:21 Print

Des voleurs s'en prennent à un rhinocéros

Des malfrats ont volé une tête de rhinocéros empaillé et deux cornes au zoo de Liège, en Belgique, jeudi.

Une faute?

Emoi au Musée de zoologie de Liège (est de la Belgique): jeudi, à l'heure de la fermeture, un homme a arraché la tête d'un rhinocéros empaillé et s'est emparé d'une de ses cornes, très recherchées en Asie pour leurs prétendues vertus aphrodisiaques.

C'est un bruit «suspect» qui a attiré l'attention d'un vigile et de deux employés en fin d'après-midi: un homme venait d'arracher l'une des deux cornes du rhinocéros, rapporte l'agence de presse belge Belga.

Pris sur le fait, le voleur a aspergé de gaz lacrymogène les employés du musée, situé le long de la Meuse, dans le centre de Liège.

L'homme a réussi à s'enfuir et à monter à bord d'une voiture immatriculée au Pays-Bas où un complice l'attendait. La police a dressé des barrages et la voiture des suspects a été arrêtée à la sortie de Liège alors qu'ils se dirigeaient vers la frontière néerlandaise.

Les deux occupants, de nationalité polonaise, ont été mis à la disposition du parquet de Liège.


Quant à la corne du rhinocéros, elle a été restituée au musée.

L'appendice frontal de cet animal, composé kératine, une substance banale que l'on retrouve dans les ongles, les cheveux et les sabots, est hautement recherché en Chine pour ses prétendues vertus aphrodisiaques. Une corne peut s'y négocier jusqu'à 14.000 dollars sur le marché noir.

(afp)