Etats-Unis

07 janvier 2010 09:12; Act: 07.01.2010 09:35 Print

Deux entreprises se déchirent pour un biscuit

Le dessin enfantin d'un visage dans un biscuit rond, avec un sourire, et trois ronds à la place du nez et des yeux, est au centre d'un procès intenté par une entreprise américaine qui accuse une autre de lui avoir volé son idée.

storybild

Le design sur le biscuit de gauche («Cookies by Design») copierait celui de droite crée par «Eat'n Park».

Une faute?

Le fabricant des biscuits «Cookies by Design», Crumb Corps, a annoncé mercredi dans un communiqué être poursuivi par une chaîne de restaurants, Eat'n Park, au motif que certains biscuits ressemblent à s'y méprendre au logo de cette dernière.

«Depuis 1983, Cookies by Design fait une large publicité de ses biscuits en forme de visage souriant. Même si Eat'n Park prétend avoir utilisé pour la première fois son logo en 1985, il n'a pas fait part à Cookies by Design de ses inquiétudes avant 2009», a indiqué Crumb Corps.

De son côté, Eat'n Park, qui réclame des dommages et intérêts pour un manque à gagner, s'est défendu sur son blog d'entreprise.

«Beaucoup de gens sont surpris d'apprendre que nous détenons la marque déposée d'un sourire sur un biscuit et le nom 'Smiley Cookie' qui s'y réfère (...) Donc, même si nous ne sommes pas adeptes des procès, nous en intentons de temps à autre pour faire valoir nos droits», a expliqué la chaîne.

Le fameux «smiley», extrêmement répandu sur internet, est lui-même une marque déposée dans plus d'une centaine d'autres pays. Les droits sur ce logo jaune appartiennent depuis les années 1970 à un Français, Franklin Loufrani, dont la société The Smiley Company va régulièrement devant les tribunaux.

(afp)