Royaume-Uni

24 octobre 2014 19:44; Act: 27.10.2014 10:06 Print

Elle croyait savoir ce que «gang bang» voulait dire...

Une jeune Italienne a été victime d'une blague de son colocataire britannique, qui avait entrepris de lui apprendre quelques mots d'anglais.

storybild

«Selfie avant le gang bang», a innocemment publié la jeune Italienne. (Photo: Twitter)

Une faute?

George Wescott est un sacré farceur. La semaine passée, le jeune homme domicilié à Poole (sud de l'Angleterre) a pensé qu'il serait drôle d'apprendre de nouveaux mots d'anglais à sa colocataire italienne. «Metro» raconte qu'au moment d'aborder des termes un peu scabreux, le Britannique a fait croire à la jeune femme que «gang bang» voulait dire «sortir avec des amis».

La plaisanterie serait passée inaperçue il y a quelques années, mais grâce aux réseaux sociaux, la malheureuse demoiselle a acquis une renommée dont elle se serait bien passée. Le soir-même, l'Italienne a en effet posté sur Facebook une photo d'elle en compagnie de ses cinq colocataires avec la légende: «Selfie avant le gang bang avec les copains». Satisfait de son coup, George n'a pas manqué de reprendre la publication de sa victime et de la publier sur Twitter et Facebook. «Metro» ne précise pas comment la jeune femme a réagi à cette blague.

(joc)