Norvège

09 octobre 2019 18:45; Act: 09.10.2019 18:45 Print

Elle cuisine sa jument avec du chili et de la mangue

Plutôt que de le savoir dévoré par les vers, une Norvégienne de 18 ans a préféré manger son cheval de course pour «l'honorer». Les internautes n'ont pas compris.

Une faute?

La jeune Pia Olden vit des heures difficiles sur les réseaux sociaux. La semaine dernière, la Norvégienne de 18 ans a profondément choqué de nombreux internautes en annonçant avoir mangé son propre cheval de course. Sur Facebook, la demoiselle a publié un montage de deux photos: l'une montrant sa jument Drifting Speed encore en vie, et l'autre présentant des morceaux de sa viande dans une assiette.


Les explications de Pia, qui vit avec ses parents agriculteurs dans la région du Trondelag, ont laissé les internautes plus que songeurs, raconte le média local «Dagbladet». Elle a en effet raconté que sa bien-aimée jument de course était décédée en 2018, et que sa famille avait décidé de conserver au congélateur les filets de l'animal. Et plutôt que de savoir Drifting Speed dévorée par les vers, Pia a préféré l'apprêter avec du piment et de la mangue: «C'était la meilleure façon de l'honorer», a-t-elle estimé, avant d'ajouter: «C'est l'une des meilleures viandes que nous ayons mangées. Si je dois manger de la viande de cheval, autant que ça soit le mien.»

Le message de la jeune femme n'a pas été reçu 5 sur 5 par les internautes, loin de là. Sa publication a circulé sur d'autres pages Facebook, où les messages insultants voire menaçants ont déferlé. Pia a notamment reçu des menaces de mort, la majorité provenant de la communauté équestre. «Plusieurs personnes ont écrit que moi aussi, je mérite d'être tuée pour avoir mangé mon propre cheval. Quelqu'un a même écrit que je devrais perdre le droit d'avoir des animaux», a confié Pia, qui a fini par supprimer sa publication Facebook.

(joc)