Bahamas

27 avril 2016 17:15; Act: 27.04.2016 17:34 Print

Elle est en retard, le navire repart avec ses enfants

Une vidéo publiée sur YouTube montre le désespoir d'une mère qui a trop traîné pendant l'escale de son bateau de croisière. Celui-ci est reparti sans elle, mais avec sa progéniture.

Sur ce sujet
Une faute?

Des images publiées dimanche sur YouTube montrent une femme agenouillée sur un quai, en train de pleurer et de gesticuler en direction d'un paquebot de croisière qui quitte le port de Nassau. Parti de New York, le Norwegian Breakaway venait de faire escale dans les Bahamas avant de retourner à son point de départ. Cette femme, qui voyageait en compagnie de ses enfants, a semble-t-il oublié l'heure de remonter dans le navire et n'a pu que regarder le paquebot s'en aller, sa progéniture à bord.

Filmée par un passager, la vidéo montre la malheureuse complètement paniquée, tentant d'attirer l'attention des autres voyageurs. Elle est ensuite réconfortée par un individu. L'homme qui immortalise cette scène surréaliste s'adresse à une personne à côté de lui: «Elle criait: «Mes enfants sont à bord!» Je t'ai dit qu'ils le feraient. Quand c'est 17h30, c'est 17h30. Pas 17h31», commente-t-il calmement. Derrière lui, des gens estiment que le bateau devrait faire demi-tour et aller chercher cette femme.

Les internautes sans pitié

Le «Daily Mail», qui a repéré ces images, ignore si les enfants de cette femme se trouvaient seuls à bord ou si un autre adulte les accompagnait. Sur YouTube, un homme qui voyageait sur ce paquebot témoigne. Il explique que le père des bambins était également à bord et qu'il a cherché en vain son épouse avant que le Norwegian Breakaway ne mette les voiles.

Pour l'heure, nul ne sait pourquoi cette passagère est arrivée en retard au port. Mais les internautes se sont montrés sans pitié pour elle: «On nous répète encore et encore à quelle heure il faut revenir sur le bateau. En général, c'est une heure avant le départ. On ne peut pas reprocher au capitaine de s'en tenir à l'horaire. Je n'arrive pas à comprendre comment ils ont pu ne pas rester en famille», s'énerve une utilisatrice de YouTube. L'histoire ne dit pas si la malheureuse a pu remonter à bord ou si elle a été contrainte de prendre un vol vers les Etats-Unis.

(joc)