Etats-Unis

23 juillet 2018 17:44; Act: 23.07.2018 17:44 Print

Elle se confie dans l'avion, un effet domino la secoue

Une enseignante qui racontait à son voisin de siège les difficultés de travailler avec des enfants défavorisés a bénéficié de l'aide inespérée de quatre inconnus.

storybild

La jeune femme de 27 ans est sortie bouleversée de l'avion. (Photo: Facebook)

Une faute?

Kimberly Bermudez voyage à bord d'un avion reliant Chicago à la Floride lorsque le passager assis à côté d'elle engage la conversation. L'Américaine de 27 ans, d'un naturel très bavard, commence à raconter à son voisin qu'elle est enseignante et qu'elle adore son travail. De fil en aiguille, le voyageur demande à Kimberly quel a été le plus grand défi qu'elle ait eu à relever au cours de sa jeune carrière. «J'ai été honnête avec lui. Je lui ai expliqué que le fait de travailler dans une école de gens démunis pouvait être déchirant», a écrit l'enseignante sur Facebook le 11 juillet dernier.

Touché par le témoignage de sa voisine, le passager lui demande ses coordonnées et lui explique que la société pour laquelle il travaille a l'habitude de faire des dons pour les écoles comme celles de Kimberly. Emue par la proposition de son camarade de voyage, l'Américaine n'est cependant pas encore au bout de ses surprises. «L'homme derrière moi tapote sur mon épaule. Je me retourne et il s'excuse d'avoir écouté ma conversation. Puis il me tend une liasse de billets», raconte la jeune femme. L'inconnu conseille alors à la passagère de faire «quelque chose de fabuleux» avec cet argent et se rassoit. Par politesse, Kimberly ne compte pas tout de suite le nombre de billets. Elle réalisera plus tard que son bienfaiteur lui a fait don de 500 dollars.

Deux autres inconnus se manifestent

Secouée par la générosité de ses voisins de vol, l'Américaine tombe encore des nues lorsque, une fois l'avion atterri, le voyageur assis de l'autre côté de l'allée se lève et lui avoue avoir, lui aussi, écouté son histoire. Là, il lui tend un billet de 20 dollars. «Mon coeur ne pouvait déjà pas être plus heureux, et voilà que l'homme devant moi se retourne également et me tend de l'argent, expliquant qu'il n'a que 10 dollars sur lui», raconte l'enseignante. Bouleversée et incrédule, Kimberly craque sous l'émotion. «J'ai dit à ces quatre hommes que j'allais faire quelque chose d'incroyable pour les enfants», écrit-elle.

L'enseignante l'assure, elle ne s'est pas confiée à son voisin dans l'espoir de récolter quoi que ce soit. En racontant son histoire sur Facebook, Kimberly espère pouvoir continuer «cette réaction en chaîne de gens qui aident ceux qui sont dans le besoin». «Quand le monde semble fou, on trouve toujours des gens bien. Je ferai n'importe quoi pour mes étudiants et je veux remercier ces inconnus», écrit la jeune femme, dont la publication, repérée par le Huffington Post, a été partagée plus de 25'000 fois.

(joc)