Croatie

20 août 2019 19:41; Act: 21.08.2019 11:00 Print

Elles claquent 6500 euros pour une villa... inexistante

Deux Françaises affirment sur Twitter qu'elles et leurs amis ont débarqué sur un terrain vague après avoir réservé une maison de vacances. Leur naïveté fait beaucoup rigoler les internautes.

Une faute?

Le récit de leur mésaventure fait actuellement un carton sur Twitter. Un groupe de 10 personnes avait réservé des vacances de rêve sur l'île croate de Hvar. Sur le réseau social, Julie et Chloé racontent qu'elles et leurs amis ont déboursé 6420 euros (7000 francs) pour louer une jolie villa repérée sur Booking.com.

Arrivée sur place dimanche, la joyeuse bande a rapidement déchanté: aucune maison ne se trouvait à l'adresse indiquée. «Elle est censée être là-bas... y a rien», constate une jeune femme dans une courte vidéo diffusée sur Twitter.



Sur le réseau social, les deux jeunes femmes affirment avoir été victimes d'une arnaque. Elles ajoutent que le site de location de vacances leur a proposé «un remboursement sous 10 jours ouvrés, ou la réservation d'une autre villa à nos frais.» Aucune solution de relogement n'aurait été offerte au malheureux groupe, dont les vacances s'annoncent mouvementées.

En attendant, le hashtag #Croatie est pris d'assaut et les réactions des twittos sont contrastées. De nombreux internautes soutiennent la jeune femme et la poussent à ne pas se laisser faire, évoquant des galères similaires.


Mais une majorité ne peut s'empêcher de rire de la naïveté du groupe de touristes, qui ne sont pas épargnées.











Le groupe a finalement réussi à entrer en contact avec une responsable de Booking.com. «Elle a reconnu leur responsabilité d'avoir laissé l'annonce frauduleuse malgré les signalements», explique Chloé au «Parisien». Contactée par le média français, la plateforme a présenté ses excuses et assuré avoir «remboursé la totalité de la réservation initiale». L'annonce bidon, elle, a été supprimée du site.

(joc)