Finlande

28 juillet 2011 14:40; Act: 28.07.2011 15:06 Print

Grand pénis, grand PIB?

Selon un économiste de l'Université de Helsinki, il existe une corrélation entre la taille du sexe des mâles d'un pays et le PIB dudit pays.

Une faute?

Expliquer la croissance économique d’un pays est certes peu aisé. Mais de là à imaginer qu’il existe un lien avec la taille du pénis de ses habitants… C’est pourtant l’idée qu’a eue un chercheur de l’Université d’Helsinki en Finlande.

Tatu Westling, doctorant au sein du département d’études économiques et politiques, a en effet décidé de tester l’hypothèse selon laquelle la taille moyenne du pénis en érection des habitants d’un pays est liée au niveau de PIB du dit pays…

Et, croyez le ou pas, l’étude a prouvé qu’il existait bel et bien une corrélation entre les deux facteurs! Selon Westling, la taille optimale du pénis pour une économie en bonne santé est de 13,5 centimètres. Au-dessus de 16 centimètres ou en dessous de 12 centimètres, il observe une nette chute du PIB. Autre résultat surprenant: «L’organe masculin est associé de manière plus marquée à la croissance économique que le type de régime politique d’un pays.»

«Bien que les résultats restent indicatifs à ce stade, l'hypothèse de l'organe masculin explorée ici résiste à une panoplie de contrôles exhaustifs et s'appuie sur des corrélations étonnement fortes», affirme l’économiste.

Reste qu’il existe un biais important à cette étude : obtenir des données fiables sur la taille du pénis est difficile. Westling a utilisé les données d’une carte mondiale de la taille du pénis, mise en ligne en mars dernier par le site Targetmap. Or, les données se basent aussi bien sur des chiffres des autorités sanitaires fiables que sur des études auto-déclaratives (questionnaires).

(spi)