Belgique

13 septembre 2011 10:33; Act: 13.09.2011 13:28 Print

Il abandonne son boulot pour être star du porno

Un ancien joueur semi-pro de foot a raccroché ses crampons pour devenir une vedette de l'industrie des films X gay. Certains de ses anciens coéquipiers sont sous le choc.

Une faute?

Jonathan de Falco rêvait de mener une carrière internationale dans le football, il la réalisera finalement dans le milieu du porno gay. L'ancien défenseur du RC Malines, club de troisième division en Belgique, a décidé, à 26 ans, d'arrêter le foot pour se consacrer au porno gay. Il a pris comme pseudo «Stany Falcone» et tourne déjà en France, en Grande-Bretagne et même aux Etats-Unis.

Sept mois seulement après sa retraite de joueur semi-pro, Jonathan de Falco a décidé d'annoncer lui-même publiquement sa nouvelle carrière, car il pensait que «ça se saurait tôt ou tard». A l'occasion de son «coming out cinématographique» dans les médias belges, il a souligné que personne dans les gradins ou même parmi ses coéquipiers n'avait remarqué son homosexualité.

En profiter «tant que ça dure»

Interrogé par le journal «Gazet van Antwerpen», le Bruxellois d'origine a motivé son choix. «J'ai opté pour cette vie en toute liberté. Le monde du football n'est pas prêt pour accepter les joueurs homosexuels. Il n'y a pas encore assez de tolérance. Cela s'est passé très vite. Je n'avais pas prévu un tel succès», précise l’étalon au «19 cm toujours bien raide».

Dans un autre média belge, relayé par le site suisse 360.ch, cette «étoile montante du X européen» a déclaré qu'elle ne compte pas «passer sa vie à faire ça», mais en profiter «tant que ça dure».

Des coéquipiers en restent bouche bée

Jonathan de Falco a conscience que ce choix de carrière controversé peut amener à la critique mais pense surtout à prendre du plaisir. Et de relever: «Je respecte toutes les personnes et les choix qu’elles font. J'espère seulement qu'on fasse de même avec moi.»

Certaines personnes regrettent qu'il ait annoncé son orientation sexuelle qu’après sa retraite sportive. Ils auraient aimé le voir faire quand il jouait. Peut-être qu'il aurait pu aider à changer les mentalités et lutter contre le tabou de l’homosexualité dans le football, indique le journal «La Dernière Heure».

Ses anciens coéquipiers du RC Malines qui l'ont notamment fréquenté sous la douche ont appris la nouvelle samedi dans les médias. L'un d'eux explique avoir ressenti un choc. «Avant, il fréquentait surtout des femmes. Qu'il soit gay ne nous dérange pas. Mais le choc vient du fait qu'il fasse du porno. Mais bon, c'est son choix, il fait ce qu'il veut», témoigne-t-il.

(gco)