Angleterre

28 avril 2014 10:33; Act: 28.04.2014 11:42 Print

Il écoute du Céline Dion à fond: son matos confisqué

L'homme faisait vivre un enfer à ses voisins en écoutant «My Heart Will Go On» à longueur de journées. Il pourrait perdre définitivement son équipement audiovisuel.

storybild

En bon fan de Céline Dion, Gareth Davies adorait écouter les meilleurs titres de la chanteuse à plein volume. Il va devoir changer ses habitudes. (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Une faute?

Gareth Davies, 47 ans, est dégoûté. Cet habitant de Strood (sud-est de l'Angleterre) s'est vu retirer la majeure partie de son équipement audio. Un matériel dont la valeur dépasse, selon lui, les 3000 francs. La raison? Les voisins du quadragénaire n'en pouvaient plus de sa fâcheuse tendance à écouter de la musique beaucoup trop fort. Parmi les chansons revenant sans cesse aux oreilles des plaignants: «My Heart Will Go On» de Céline Dion, «Sex Machine» de James Brown ou encore «You've Got A Friend In Me», du dessin animé «Toy Story».

L'homme a ignoré les six avertissements pour tapage dont il avait écopé, si bien que les autorités ont fini par débarquer à son domicile pour saisir son matériel: TV 3D, ordinateur portable, haut-parleurs, iPod, DVD, CD et PlayStation 3 lui ont notamment été retirés.

«Une chasse aux sorcières»

Gareth Davies devra attendre 28 jours avant de pouvoir récupérer ses biens, explique le «Daily Mail». «Je ne comprends pas pourquoi les autorités ont changé leur politique en la matière. C'est pour cela que j'ai ignoré les avertissements. Je pensais avoir une chance de me défendre», a déclaré le mélomane incompris. Le quadragénaire a confié qu'il vivait une «expérience horrible» et que les autorités avaient même essayé de lui confisquer son iPhone ainsi que son MacBook, aussi susceptibles de générer du son.

«Cela ressemblait à une chasse aux sorcières», s'indigne Gareth. Les autorités envisagent également de poursuivre le contrevenant en vertu de la loi sur la protection de l'environnement et son matériel pourrait être détruit. «Il suffit d'une plainte en ce sens et nous sévirons», confirme Peter Hicks, du Medway Council. Les gens ont le droit de mener une existence paisible sans être victimes d'une musique trop forte.»

La chanson qui a mis le feu aux poudres:

Celle qui a achevé les voisins:


(joc)