Meilen (ZH)

16 mars 2011 15:24; Act: 16.03.2011 15:30 Print

Il prétendait posséder le Saint Graal

Un homme d'affaire sexagénaire a été condamné à trois ans de prison avec sursis partiel pour escroquerie. Il voulait revendre un faux Saint-Graal.

Une faute?

Un homme d'affaires suisse de 61 ans qui prétendait posséder le Saint Graal a été condamné mercredi à trois ans de prison avec sursis partiel pour escroquerie. Il ne devra purger que la moitié de la peine derrière des barreaux, a décidé le Tribunal de district de Meilen (ZH).

En 2005, l'homme d'affaires avait acheté pour 300'000 euros (environ 380'000 francs) un objet en or de 11 kg découvert en 2001 dans le Chiemsee, un lac bavarois. Il voulait le vendre comme étant le Saint Graal et réaliser un bénéfice de 100 millions de francs.

Le prévenu a réussi à convaincre des investisseurs à qui il promettait une belle part du bénéfice provenant de la vente du Graal. En un an, il a récolté près de 10 millions de francs.

L'homme d'affaires a utilisé l'argent pour ses besoins personnels, pour régler des dettes et renflouer d'anciens projets. En 2002 et 2004, il avait créé des sociétés d'investissements qui ont périclité. Il s'accordait un salaire mensuel de 24'000 francs.

Le procureur a requis une peine de quatre de prison ferme pour escroquerie par métier. La défense a plaidé l'acquittement.

Le faux Graal a été saisi par les autorités zurichoises. Son sort ne sera décidé que lorsque le jugement entrera en force. Le prévenu a déjà annoncé son intention de faire recours contre sa condamnation.

(ats)