Etats-Unis

09 février 2011 11:19; Act: 09.02.2011 12:24 Print

Il se fait poignarder par un coq

Le spectateur d'un combat de coqs illégal a reçu un coup de couteau fatal. Il lui a été asséné par un animal sur lequel on avait installé une lame de couteaux sur les pattes.

Une faute?

Un combat de coqs clandestin s’est terminé en drame la semaine dernière dans le comté de Tulane, en Californie. Un volatile, sur lequel on avait attaché un couteau s’est enfui de l’arène du combat, blessant mortellement Jose Luis Ochoa, 35 ans. L’homme est décédé à l’hôpital, deux heures après son admission. «Il a été saigné à mort, à cause d’une importante plaie à la hauteur du mollet», a expliqué le porte-parole du shérif du comté. «Je n’ai jamais vu ce type d’incident», a raconté au «Bakersfield Californian», le sergent Martin King, un policier vétéran local.

Le combat étant illégal, les secours ont été appelé tardivement sur place. Et d’après les autorités, le délai entre l’incident et les secours, aurait joué un rôle dans l’aggravation de l’état de la victime.

Jose Luis Ochoa avait déjà écopé d'une amende de 370 dollars l’année dernière. Il était accusé de «possession d’animal entraîné pour le combat.» Interdites aux Etats-Unis, les batailles entre coqs sont très populaires en Amérique centrale, et particulièrement au Mexique. Lors de ces matchs, les propriétaires des animaux vainqueurs peuvent espérer gagner jusqu’à 10'000 dollars.

(atk)