Afrique du Sud

09 décembre 2019 07:00; Act: 09.12.2019 07:17 Print

Jazz, le girafon adopté par un chien, n'a pas survécu

L'amitié entre les deux animaux avait défrayé la chronique. Elle a connu une triste fin à cause d'une hémorragie cérébrale.

Une faute?

L’histoire de Jazz aura été courte, mais belle. Ce bébé girafe a été sauvé mi-novembre par le Rhino Orphanage, un centre sud-africain qui prend en charge les rhinocéros blessés dans la province du Limpopo. Il avait été découvert abandonné et déshydraté alors qu’il était âgé de 2 ou 3 jours.

La survie du bébé, nourri d’abord par une perfusion puis au biberon – un exercice pas toujours facile vu sa taille de 1 m 80 –, avait relevé du miracle. Ce qui avait ajouté du charme à son sauvetage, c’est la façon étonnante dont le chien Hunter avait adopté le «petit» Jazz.

Hunter a toujours veillé sur Jazz

Le berger malinois, dont le travail consiste à assurer la sécurité et à lutter contre les contrebandiers, s’est pris d’amour pour le girafon dès son arrivée. Il a refusé de manger tant que Jazz était dans un état comateux et a empêché Duke, son frère malinois, d’approcher du bébé.

Pendant trois semaines, cette improbable paire a fait les délices du refuge, des internautes et des médias. Toutes les photos postées sur Facebook pour donner des nouvelles de Jazz, dont la santé s’améliorait de jour en jour, montrent Hunter à proximité.

«Pas une mauvaise maman girafe»

Mais vendredi, le refuge animalier a annoncé la triste nouvelle: le girafon est mort d’une hémorragie cérébrale. Depuis deux jours, il était «instable sur ses jambes» et dolent. Hunter s’est installé à ses côtés et ne l’a plus quitté jusqu’à son dernier souffle.

Cette triste fin répond aussi à une autre question. «Finalement, on sait que Jazz n’avait pas une mauvaise maman girafe qui l’a abandonné; elle savait», a souligné l’équipe du Rhino Orphanage.

(aia)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Moi le 09.12.2019 07:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une belle histoire

    Voilà une belle histoire qui fini malheureusement pas très bien..mais merci de l'avoir partager avec nous ça fait du bien de lire une fois autre chose (climat, guerre, politique, etc.)

  • Isabelle Castella le 09.12.2019 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Afrique du Sud

    On devrait prendre exemple sur les animaux , nous avons beaucoup à apprendre en tant qu'être humain , dommage pour ce petit girafon J'espère que Hunter se remettra .

  • Archipape le 09.12.2019 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La biosphère est connectée

    Le chien savait aussi pour la malformation vasculocérébrale

Les derniers commentaires

  • Patricia Malezieux le 12.12.2019 01:29 Report dénoncer ce commentaire

    Girafon

    En effet c'est une magnifique histoire.! Malheureux pour ce bébé girafe par contre.... Mais merci beaucoup pour l'avoir partagé avec tous.

  • la Dédé le 10.12.2019 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    SORRY...

    R.I.P. JAZZ

  • Allan le 10.12.2019 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    La nature c'est beau

    La nature a ses propres règles et je suis convaincu que la mère du giraffon le savait bien avant nous. C'est quand même une belle histoire touchante qui finit tristement. J'ai aussi une pensée pour les enfants abandonné qui vivent dans la précarité et sans soins.

  • Jib le 09.12.2019 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop beau!!

    Et pendant ce temps là, nous les êtres humains on se fait la guerre, entre amis ou ennemis et on trompe notre femme ou notre mari. À méditer.

  • Un lecteur le 09.12.2019 17:29 Report dénoncer ce commentaire

    Les uns sauvent, les autres tuent...

    En lisant cet article, ceux/celles qui sont sensibles à cette histoire se souviendront peut-être d'un autre girafon, en bonne santé mais "en trop", qu'on a tué après l'avoir laissé grandir quelques mois. Cela était annoncé comme "tout à fait normal" , le zoo avait organisé une visite pour que les enfants puissent vois le girafon découpé. Alors je pense à ceux qui sauvent un animal dans la nature pour qu'il puisse vivre, et ceux de ce zoo qui sont allés chercher des girafes, les enferment, puis tuent le girafon dont on a pas besoin (article paru il y a moins de 10 ans, c'était un zoo en Suisse)

    • 100% RAISON le 09.12.2019 17:41 Report dénoncer ce commentaire

      @Un lecteur

      @Un lecteur en effet, j'ai pas oublié cette sordide histoire. On nous bassine pour faire avaler la pilule que les zoos protègent les animaux....mais là, ils ont tué un bébé (né pour mourir) c'était lamentable. En plus, découpés et donné en spectacle sordide aux enfants. Les animaux connaissent parfois plus d'empathie que certains prétendus humains dépourvu de toute sensibilité et empahtie.

    • Jean Bon le 09.12.2019 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un lecteur

      Cette histoire du Giraffon Marius que vous citez est arrivée au Danemark, et non pas en Suisse. On peut bien s'offusquer qu'ils n'aient pas gardé ce giraffon. Surtout la mise en scène de la mise a mort était maladroite. Mais finalement, ils ont nourri des fauves avec la viande de la giraffe. On peut dire dès lors qu'ils ont sauvé un veau en tuant le giraffon...

    • Un lecteur le 10.12.2019 02:35 Report dénoncer ce commentaire

      @ Jean Bon

      Une mise en scène maladroite ?.. Je reproche à ces gens de tuer le girafon après l'avoir protégé, montré aux enfants qui viennent au zoo, et l'on sait que la plupart éprouvent de l'affection. On veut les endurcir ? Les faire pleurer pour leur dire ensuite : "Maintenant vous avez appris quelque chose..." Ils sauront ainsi, j'espère, qu'il y a de pauvres gens sans sentiments, et qu'il ne faut pas les écouter. Je mange de la viande moi aussi, mais je fais un petit effort : Pas de cabris, cochons de lait, agneaux... Ils viennent vers nous pleins de confiance, qu'on leur laisse ces quelques mois...

    • Allan le 10.12.2019 12:20 Report dénoncer ce commentaire

      Malheureusement vrai

      Je m'en rappelle encore et cela m'avait fâché et révolté.

    • Allan le 10.12.2019 12:24 Report dénoncer ce commentaire

      Protecteur qui échoue

      Mummm.... Vous avez le droit à votre opinion mais, je ne suis pas d'accord avec vous. C'était barbare. Si l'animal serait mort naturellement dans la nature alors là d'accord mais, c'est de la main humaine qui devait le protéger et c'est ce qui rend la situation difficile à accepter.

    • Allan le 10.12.2019 12:26 Report dénoncer ce commentaire

      Honneur

      Je suis d'accord avec vous, je mange de la viande mais jamais je ne mangerais un animal avec lequel j'ai tissé un lien. Même à la chasse, si l'animal ne se défend pas, je ne tire pas.

    • Allan le 10.12.2019 14:37 Report dénoncer ce commentaire

      Nawaq

      Où ais-je parler de biche et de lièvre qui attaquent? Ça arrive à la chasse de rencontrer des animaux qui n'ont pas peur et qui simplement te regarde; c'est de cela que je parlais. J'avais pensé que c'était pourtant assez clair. Que pensez-vous de l'article au fait?

    • Un lecteur le 10.12.2019 17:51 Report dénoncer ce commentaire

      Allan, vous posez une question ?

      Vous dialoguerez avec vous-même, une cinquième fois, afin de vous sentir encore plus important. Ensuite vous occuperez votre ennui en astiquant votre fusil avant d'ouvrir votre boîte de raviolis à la viande. La tomate est déjà devant l'assiette.