Autriche

16 février 2017 16:21; Act: 16.02.2017 16:21 Print

L’électricité au bistrot, c’est 1 euro!

La tenancière d’un café touristique viennois a pris des mesures contre les clients qui passent des heures à y recharger iPhones, tablettes et laptops.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

La mauvaise humeur des serveurs fait partie du folklore dans les célèbres cafés viennois. Mais une mesure prise dans un établissement de la capitale autrichienne crée un débat inédit. Le bistrot situé dans la pittoresque maison Hundertwasser – un ensemble architectural très touristique – s'est mis à ajouter un supplément «électricité» sur les additions. Un euro est demandé par smartphone, tablette ou ordi si le client passe plus de 15 minutes à les recharger.

«Les touristes, c'est de l’électricité et encore de l’électricité! Désolé, mais qui paie pour ça? s'énerve Galina Pokorny, patronne de l'établissement. Ça devient de plus en plus extrême. Les gens pensent que tout est accessible et gratuit. Même ouvrir les yeux en se réveillant le matin n'est plus gratuit!»

«Clients-ventouses»

La taxe serait en vigueur depuis une année, mais c'est seulement la semaine dernière qu'elle a déclenché une polémique, après un article d’«Österreich». Ce tabloïd relève qu’aucun autre café ne taxe ses clients pour le courant, même si de plus en plus d’établissements camouflent leurs prises électriques pour décourager les «clients-ventouses» qui squattent les tables. Le montant de 1 euro a aussi de quoi faire tiquer les clients. L'an dernier, le site technologique ZDNet avait ainsi estimé à moins de 1 franc le coût du rechargement d'un smartphone… pour toute une année.

Les amateurs de café viennois pourront se consoler en utilisant le wi-fi du Café Hundertwasser. Il reste gratuit.

(arg)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Riquet le 16.02.2017 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Manque de respect

    Les gens sont incroyables Tout leur ai dû Comment reagiraient ils à la place de la tenancière ?

  • Kiki le 16.02.2017 16:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    Elle a totalement raison

  • Meyer M. le 16.02.2017 16:34 Report dénoncer ce commentaire

    Liberté de commerce

    Aux clients de montrer s'ils sont d'accord ou pas. Il y a suffisamment d'autres bistrot non?

Les derniers commentaires

  • FanDu46 le 17.02.2017 09:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peu mesquin ?

    Je serais curieux de savoir ce que coûte concrètement la recharge d'un client qui pendant la recharge de son appareil, bois et mange ? Genre 10 centimes sur une dépenses 8-10 euro en moyenne ? Ne serait-ce pas à cause de la recharge que les gens viennent ? Bientôt ils vont facturer l'éclairage aux gens qui restent plus longtemps que le temps pris pour consommer ? Ne serait-ce pas un peu mesquin ?

    • John le Sommelier le 18.02.2017 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @FanDu46

      Ce n'est pas le prix de l'electricité mais le manque à gagner pour une table occupée pendant une heure par un client que ne consomme que un espresso, tandis que des autres clients ne trouvent pas de place

  • Eric le 17.02.2017 08:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est dit

    En suisse le kwh (1000 watts) est a 12 cts. La charge consomme 5 watts au maximum donc 0.0006 cts. Ca facture 1 euro...

    • Jimbo le 17.02.2017 12:30 Report dénoncer ce commentaire

      Élec

      Je dirais plutôt entre 22 et 32ct, et un ordinateur peut tirer dans les 150W... Ce qui reste élevé comme taxe 1. Alors si ces personnes utilisent des places disponibles sans consommer c'est compréhensif, cela inclu aussi la "place occupée" ;)

  • Clm le 17.02.2017 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout se paye

    Si quelque chose est gratuit, c est que quelqu'un a payé pour celui qui ne paye rien. La gratuité ca n'existe pas.

  • victor nettoyeur le 17.02.2017 07:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tous gratos! c'est cela oui!

    j'ai fais le plein de ma voiture ce matin contre une barre de chocolat, mais la caissière n'était pas d'accord?????

  • Aktos le 17.02.2017 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Liberté aussi pour eux.

    Question mauvaise humeur des serveurs viennois, nous avons ressenti exactement l'inverse lors de nos séjours ; il est vrai que nous accomplissons une performance hors de portée du touriste lambda : être poli avec le personnel. Concernant ce cas précis ; de un, ces restaurateurs ont la liberté de commerce. C'est quoi cette tendance à réclamer la liberté pour soi, mais exiger qu'on contraigne les autres? De deux, les cafés sont supposés être des lieux sociaux ; j'ai lu dans des cafés de plusieurs pays : "No Wi-Fi. Talk to each other !" Là aussi, liberté de commerce : si des cafetiers veulent faire leur beurre avec les geeks restant dans leur bulle, parfait, il en faut pour tous. D'autres sont libres de vouloir que leur établissement soit un lieu de vie.