Australie

09 mars 2011 07:53; Act: 09.03.2011 13:10 Print

La Ma Dalton locale reconnue coupable

Une sexagénaire matriarche d'une famille de gangsters australiens a été reconnue coupable du meurtre de son beau-frère, tué par balles en 2009.

Une faute?

Une femme de 66 ans, matriarche d'une des familles de gangsters les plus célèbres d'Australie, a été reconnue coupable mercredi par la justice du meurtre de son beau-frère, tué de plusieurs balles dans la tête à Melbourne en juin 2009. La peine sera annoncée ultérieurement.

Judy Moran, baptisée par la presse «la veuve noire», s'efforce depuis des années de présenter sa famille comme la victime innocente de violences qui la dépassent.

Pendant son procès, l'accusation a soutenu qu'elle avait conduit la voiture dans laquelle ses hommes de main ont pris la fuite, après le meurtre. Elle assure qu'au moment du crime, elle se recueillait sur la tombe de Mark, l'un de ses fils, et qu'elle n'avait aucune raison de souhaiter la mort de son beau-frère, Des Tuppence Moran.

Mais selon l'accusation, Judy Moran voulait éliminer son beau- frère car elle l'accusait d'avoir accaparé une bonne partie du trafic de drogue contrôlé par son mari, jusqu'à sa mort en 2004.

La famille Moran fut l'un des principaux acteurs de la guerre des gangs qui avait secoué Melbourne entre 1995 et 2006. Trente personnes avaient trouvé la mort dans des affrontements pour le contrôle du trafic de drogue.

Les deux maris successifs de Judy Moran, ainsi que ses deux fils, sont tous décédés de mort violente, par balle le plus souvent. Les agissements de cette famille ont inspiré une série télévisée australienne, «Underbelly», sorte de «Sopranos» à la sauce australienne.

(ats)