Marseille

20 mai 2012 16:06; Act: 20.05.2012 16:12 Print

La police encore cambriolée

Une caserne de police, basée dans le nord de Marseille, a été victime d'un cambriolage. L'incident survient après une série de vols de véhicules dans des locaux de la police, au mois d'avril.

Une faute?

Les faits ont été découverts la semaine dernière au sein de la CRS 53 implantée à Saint-Barthélemy (14e arrondissement), plus précisément dans un «gymnase», un lieu vétuste où sont entreposés des effets non utilisés. L'effraction a été relevée au niveau d'un fenestron du bâtiment jouxtant des cités sensibles.

Selon un source proche de l'enquête, ont été dérobés essentiellement des gilets pare-balles lourds, des képis, des calots, d'anciennes tenues de mécaniciens mais pas d'armes. Le préjudice exact est en cours d'évaluation. Le parquet de Marseille, qui a confié l'enquête à la Sûreté départementale, a confirmé ce vol, sans donner plus de détails.

La piste de délinquants locaux est retenue, comme dans le cas des vols constatés dans l'enceinte du secrétariat général pour l'administration de la police (SGAP), également situé dans le 14e arrondissement. Des véhicules y avaient été subtilisés en plusieurs fois au mois d'avril, mais quasiment tout le matériel a été retrouvé
depuis.

D'après la même source, les enquêteurs misent sur l'exploitation des traces ADN pour retrouver la trace des cambrioleurs, en l'absence d'images vidéo utilisables.

Le nouveau ministre de l'Intérieur Manuel Valls est attendu lundi à Marseille où il doit rencontrer des responsables locaux de la police, avant d'assister au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) auquel il est invité en tant que ministre chargé des Cultes.

(afp)