France

30 avril 2019 06:18; Act: 30.04.2019 06:18 Print

La sortie d'école de cet ado harcelé a fait son effet

Pour apporter son soutien à un élève anciennement victime de harcèlement scolaire, un groupe de motards est venu le chercher après les cours, vendredi à Tours.

Sur ce sujet
Une faute?

La scolarité de Valentin n'a rien d'une promenade de santé. L'adolescent de 12 ans vient d'arriver dans une nouvelle école, après avoir souffert de harcèlement dans un autre établissement. Pour lui donner force et courage, un groupe composé d'une quinzaine de motards a décidé d'entrer en action. Vendredi, à la fin des cours, les Lag Spirit sont allés chercher l'élève devant le collège Montaigne, à Tours (ouest), raconte France Bleu.

«Il a rencontré pas mal de soucis dans son ancien établissement. On vient le soutenir, lui montrer qu'on est là, qu'il n'est pas tout seul», explique Oly, président de cette association de motards venant de la police, des douanes et de la gendarmerie. «Je me sens encore plus en sécurité, on est sûrs que les autres ne viendront plus m'embêter», confie Valentin, rassuré par le groupe de motards. L'adolescent ajoute que, depuis qu'il a changé d'école, ses journées de cours se passent beaucoup mieux.

Le groupe est également venu en aide à deux autres adolescents dans la même situation que Valentin. Il peut également assister les parents dans leurs tâches administratives, comme le dépôt d'une plainte ou la rédaction de lettres à la direction. Les Lag Spirit l'assurent: leur action n'a pas pour but d'intimider ou de faire peur, mais simplement d'accompagner les victimes de harcèlement scolaire. «C'est histoire de marquer le coup, pour que les harcelés se disent qu'ils ne sont pas seuls et que cela calme les harceleurs», glisse pour sa part la mère de Valentin.

(joc)