Brésil

25 février 2019 19:23; Act: 25.02.2019 19:23 Print

La triste fin d'un baleineau séparé de sa mère

Le cadavre d'une jeune baleine à bosse a été retrouvé au coeur de la jungle amazonienne, à 15 mètres de l'océan. Une découverte rarissime.

Une faute?

Des biologistes brésiliens s'affairent actuellement autour d'une mystérieuse découverte réalisée en pleine jungle amazonienne. Le cadavre d'une baleine à bosse a été retrouvé vendredi sur l'île de Marajo (nord-est), à environ 15 mètres de l'océan. Les scientifiques pensent qu'il s'agit d'un baleineau d'environ 12 mois.

«Nous avons remarqué sa présence à cause des charognards qui volaient au-dessus de la carcasse», explique Dirlene Silva de l'agence gouvernementale Sema. Selon les biologistes, l'animal était déjà mort lorsqu'il s'est échoué dans la jungle. Il aurait été projeté à l'intérieur des terres par de grosses vagues. Les chercheurs ont prélevé des échantillons dans l'espoir de pouvoir déterminer les causes de la mort du baleineau. Le corps du cétacé ne semblait, en tout cas, présenter aucune blessure.

Reste que ce genre de découverte reste rarissime, car à cette période de l'année, les baleines à bosse sont censées avoir migré en Antarctique. Il est possible que le baleineau ait été séparé de sa mère pendant la migration et qu'il se soit égaré.

(joc)