Bangladesh

28 août 2008 08:47; Act: 28.08.2008 16:17 Print

Le bébé à deux têtes n'a pas survécu

Un bébé de sexe masculin, né lundi avec deux têtes dans le sud du Bangladesh, est mort des suites d'une forte fièvre et de complications respiratoires au domicile familial.

Une faute?

Le nourrisson, prénommé Kiron, était pourtant en bonne forme depuis lundi, mais il a soudainement développé de la fièvre et éprouvait des difficultés à respirer jusqu'à son décès dans la nuit de mercredi à jeudi, a indiqué à l'AFP le pédiatre de l'hôpital de Jessore, K.S. Alam.

«Nous voulions l'envoyer dans un hôpital de Dacca, mais sa famille est si pauvre qu'elle n'a pas pu se l'offrir. Le bébé a été ramené à la maison où il est mort», a déploré le docteur Alam.

C'est à l'hôpital de Jessore que le nouveau-né et sa mère de 22 ans avaient été transférés et placés sous la protection de la police face à l'afflux de 150.000 curieux venus à la petite clinique où il avait vu le jour, à Keshobpur à 135 kilomètres de Dacca.

Kiron était venu au monde par césarienne et pesait 5,5 kg.

«C'était un cas extrêmement rare. L'enfant avait un seul corps mais deux têtes», a rappelé le médecin.

L'obstétricien Mohamad Abdul Bari, qui avait fait accoucher la mère, avait raconté mercredi à l'AFP que Kiron disposait d'un «estomac unique» et s'alimentait «normalement, mais avec ses deux bouches».

Pour tenter d'expliquer comment le bébé pouvait avoir deux têtes, M. Bari avait simplement expliqué qu'un «seul embryon au départ s'était développé de manière anormale». Les médecins n'ont pas été en mesure de déterminer si le bébé disposait ou non de tous ses organes vitaux en double.

Le secteur hospitalier du Bangladesh, un pays musulman laïc de 144 millions d'habitants, a été confronté ces dernières années à plusieurs anomalies à la naissance, notamment des bébés-siamois.

(afp)