Corée du Sud

14 mai 2014 10:11; Act: 04.06.2014 16:05 Print

Le drone était en réalité une porte de toilettes

Une personne bien intentionnée a pris des vessies pour des lanternes, en Corée du Sud.

Une faute?

L'épave d'un drone repérée par un promeneur au sud de Séoul était en fait une porte de toilettes mobiles, a indiqué mercredi le ministère sud-coréen de la Défense. Un randonneur avait remarqué l'objet dans les rochers d'une zone militaire entourée de grillage.

Une équipe envoyée sur place a constaté que l'objet était en fait la porte cassée de toilettes mobiles. Celle-ci avait la même teinte -bleu ciel- que trois drones récupérés par la Corée du Sud ces dernières semaines. «La forme, vue de loin, et la couleur ont probablement induit en erreur», a ajouté le porte-parole du ministère.

La semaine dernière, Séoul avait indiqué qu'une enquête conjointe menée avec des experts américains concluait que trois drones récupérés au Sud avaient été envoyés depuis la Corée du Nord. Ces appareils avaient été programmés pour survoler les installations militaires sud-coréennes. Pyongyang avait démenti ces affirmations.

(ats)