Réseaux sociaux

23 mars 2018 13:16; Act: 23.03.2018 17:14 Print

Les pilotes font joujou sur Snapchat, easyJet soupire

Un commandant de bord friand de réseaux sociaux a mis sa compagnie dans l'embarras en publiant des images improbables de son copilote en train de se trémousser à 11'000 mètres d'altitude.

storybild

Filmé par son capitaine, le copilote se lance dans une petite danse avec un personnage virtuel.

Une faute?

Easyjet a été contraint de réagir après la diffusion sur les réseaux sociaux d'images portant un coup à la crédibilité de la compagnie aérienne. Une vidéo postée sur Snapchat et réalisée lors d'un vol Paris-Madrid mercredi, montre le copilote en train de remplir des papiers avant de remarquer que son commandant de bord est en train de le filmer. Le jeune homme se lance alors dans une petite danse en compagnie d'un personnage virtuel ajouté grâce à un filtre.

Ces images ont été publiées sur le profil pilot_flyingnut. Il est géré par le capitaine Michel Castellucci, qui poste régulièrement des images décalées le montrant sur son lieu de travail. «Copilote en train de danser et de remplir des papiers», disait la légende de la vidéo, dans laquelle le duo s'exprimait en français. Un selfie montrait également le commandant de bord affublé d'un filtre Snapchat tout mignon (ou ridicule, c'est selon).

Selon le «Sun», ces images plutôt sympathiques ont été vues plus de 6000 fois avant d'être supprimées. Elles n'ont, en effet, pas été du goût de tout le monde: «Le binôme dans le cockpit n'était pas concentré sur les commandes, il passait juste du bon temps. Il suffit de quelques secondes pour que quelque chose de catastrophique survienne, même quand le pilotage automatique est activé», s'est énervé un utilisateur de Snapchat. «C'est dangereux, pas professionnel et cela envoie une mauvaise image», a estimé quelqu'un d'autre.

Easyjet assure pour sa part que la sécurité des passagers n'a jamais été mise en danger, mais ne rigole pas avec cet incident: «Nous prenons ce problème très au sérieux, et à ce titre les pilotes ont été suspendus, conformément à nos procédures, dans l’attente d’une enquête disciplinaire», a réagi la compagnie.

(joc)