Home-jacking en belgique

02 février 2011 09:55; Act: 02.02.2011 10:25 Print

Les voleurs ne voulaient pas d'une diesel

Les auteurs d'un home-jacking en Belgique n'ont pas voulu voler la voiture, car le moteur était un diesel.

Une faute?

Un habitant de Beloeil, en Belgique, a été victime d'un home-jacking la nuit de lundi à mardi vers 3h30. Les trois malfrats sont repartis avec une petite somme d'argent mais ont laissé la voiture sur place, pourtant une Audi A5, car elle n'était équipée que d'un moteur diesel de 2 litres.

Les trois malfrats sont entrés dans la maison après avoir brisé la fenêtre de la porte d'entrée, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Tournai. Réveillé par le bruit, l'occupant des lieux est tombé nez à nez avec les individus, dont un était armé d'un pistolet.

Ce dernier a exigé les clés de la voiture, une Audi A5, en dirigeant son arme en direction de la victime, qui a précisé que son véhicule était équipé d'un moteur diesel de 2 litres. Le meneur de la bande a alors déclaré que si c'était exact, il laisserait la voiture sur place, ce qu'il a effectivement fait après avoir vérifié que la victime disait vrai. Après s'être emparé d'une petite somme d'argent, le trio a finalement pris la fuite en direction de Quevaucamps.

(ats)