Prévention douteuse

31 décembre 2008 18:02; Act: 31.12.2008 18:11 Print

Nouvel An à la tronçonneuse?

Les méthodes de prévention traditionnelles ne marchant pas, le ministre philippin de la Santé a décidé de faire peur à ses concitoyens.

Une faute?

Il est apparu à la télévision nationale armé d'une scie chirurgicale pour mettre en garde contre les accidents liés au maniement de puissants pétards qui ensanglantent chaque année les célébrations du Nouvel An aux Philippines.

«Il faut que je sois agressif pour bien montrer ce qui attend les entêtés», justifie Francisco Duque, qui entend ainsi souligner que nombre des accidents se terminent par des amputations. Pour enfoncer le clou, le site de son ministère affiche des vidéos de mains mutilées et autres blessures. Il misait également sur la pluie prévue pour la côte est du pays et la crise économique pour décourager les amateurs de pétards.

Influencés par les traditions chinoises, nombre de Philippins pensent que les célébrations bruyantes de la nouvelle année éloignent le mauvais sort. D'où des explosions de pétards ou des tirs qui saluent le Nouvel An, malgré les menaces d'arrestations.

L'an dernier, 869 personnes ont été blessées, dont 14 par des balles perdues lors des célébrations du réveillon.

Entre le 21 et le 30 décembre, les pétards et tirs ont déjà blessé 165 personnes dont huit ont perdu des doigts.

(ap)