Espagne

14 octobre 2019 06:10; Act: 14.10.2019 09:05 Print

Parachutiste humilié sous les yeux du roi Felipe

Un militaire qui devait apporter le drapeau espagnol au souverain a fini son saut contre un lampadaire, samedi lors de la fête commémorant l'arrivée de Christophe Colomb en Amérique.

Une faute?

Le défilé militaire de la fête nationale à Madrid a été marqué samedi par le spectaculaire raté d'un parachutiste. Alors qu'il était prévu qu'il atterrisse devant la tribune où se tenaient le roi Felipe VI, son épouse Letizia et leurs filles pour apporter le drapeau espagnol, l'homme s'est encastré dans un lampadaire.

La foule assistant au défilé et tous les téléspectateurs qui le suivaient en direct ont pu voir le choc, puis le parachute du militaire s'enrouler sur le poteau. Le malheureux est resté un moment dans sa fâcheuse posture et, pour lui témoigner leur soutien, les membres de la famille royale l'ont applaudi.

Le militaire a ensuite laissé tomber le grand drapeau du Royaume d'Espagne, pour qu'il soit solennellement hissé, en ce «jour de l'hispanité» qui commémore l'arrivée de Christophe Colomb en Amérique, en 1492.

Selon le ministère de la Défense cité par la presse, ce militaire – qui a déjà 600 sauts en parachute à son actif – n'a pas été blessé dans le choc.

Plus de 4000 participants

Plus de 150 véhicules et 4200 militaires, gardes civils et membres des forces de Sécurité participaient à ce défilé terrestre, tandis que 76 appareils survolaient l'avenue du Paseo de la Castellana à Madrid, selon le ministère.

Le roi présidait la cérémonie, accompagné par le chef du gouvernement socialiste sortant, Pedro Sanchez.

Les présidents des régions étaient présents, à l'exception de la Catalogne et du Pays basque, qui n'y participent plus depuis plusieurs années.

(afp)