Clowns débridés

10 juin 2011 13:24; Act: 10.06.2011 14:15 Print

Poupée gonflable et acteur nu font scandale

Cigarettes distribuées, poupée gonflable et comédien nu: la bonne recette pour faire scandale lors d'un spectacle de théâtre de rue en France.

Une faute?

Des clowns débridés ont fait scandale, jeudi, lors d'un spectacle de théâtre de rue dans la cour d'un collège à Quimper, en distribuant des cigarettes et en exhibant une poupée gonflable, avant qu'un comédien n'apparaisse nu, a-t-on appris vendredi auprès du principal du collège Max-Jacob, Jean-Pierre Josse, joint par l'AFP.

Quelques 650 élèves du collège Max-Jacob qui assistaient à un spectacle de la compagnie italienne Tony Clifton Circus dans la cour de l'établissement, ont été «atterrés» par la teneur du spectacle, a ajouté le principal.

«C'est gravissime, ils ont commis une faute impardonnable», a-t-il poursuivi. «Il y a une erreur de casting, ils n'ont pas adapté leur spectacle face à un public d'enfants de 11 ans», a-t-il ajouté.

«Des pseudo-artistes»

Le spectacle «Christmas Forever» a débuté avec une distribution de cigarettes, s'est poursuivi avec l'apparition d'une poupée gonflable et l'entrée en scène d'un comédien nu, relatent vendredi Ouest France et le Télégramme.

«Ce sont des pseudo-artistes. Soit ils sont irresponsables, soit ils font dans la provocation, mais, si c'est le cas, ils doivent assumer», a déclaré à l'AFP le principal qui va saisir le procureur de la République de Quimper et signaler l'incident, après accord du conseil d'administration de l'établissement.

Depuis plusieurs années, le collège quimpérois, qui participe à la fête du quartier, accueille en son sein un spectacle le jeudi après-midi.

Dans la plaquette de présentation de «Christmas Forever», qui indiquait que le spectacle s'adressait à un public de six ans et plus, aucun indice n'a éveillé les soupçons du principal, qui a fait interrompre la prestation, de «très mauvais goût», a-t-il précisé.

Des vidéos de la troupe Tony Clifton Circus:


(afp)