États-Unis

13 février 2019 13:51; Act: 14.02.2019 11:23 Print

Pourquoi Donald Trump refuse de prendre un chien

Lors d'un meeting au Texas, le président américain a expliqué qu'il n'avait «pas le temps» de s'occuper d'un animal, et qu'il trouverait ça «un peu bidon».

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump est le premier président américain depuis 1849 à ne pas avoir d'animal de compagnie. Sur les quarante-cinq hommes qui ont dirigé les États-Unis, trente possédaient un petit compagnon. L'idée de côtoyer un chien est loin de séduire le successeur de Barack Obama. Lors d'un meeting à El Paso (Texas) lundi, il a brièvement évoqué le sujet, expliquant qu'il n'avait «pas le temps» de s'occuper d'un chien, relève le Huffington Post.

«Je ne sais pas, je ne le sens pas bien», a-t-il lancé à ses fans, après avoir déclaré qu'il se voyait mal «regarder un chien se promener sur la pelouse de la Maison-Blanche». Donald Trump a ajouté qu'il trouverait ça «un peu bidon», ne manquant pas de souligner que Barack Obama, lui, avait un chien. Le président des États-Unis ne semble en tout cas pas vouer un amour infini à ces animaux. Une race fait cependant exception: pour détecter de la drogue, «il n'y a rien de mieux qu'un bon vieux berger allemand», a-t-il estimé.

Le désintérêt de Trump pour les chiens a, en tout cas, fait réagir de nombreux internautes opposés au président.
«Les animaux peuvent lire vos ondes...»





«Trump a dit que promener un chien à la Maison-Blanche lui semblerait un peu bidon. Un moment rare d'autoconscience!»


«Les sociopathes ne peuvent pas créer de liens ou s'attacher aux chiens ou tout autre animal.»


«Ce serait de la cruauté animale»


«Il pourrait lui donner de superconseils»


«Je ne fais pas confiance aux gens qui n'ont pas de chien»


«Les animaux savent»


«L'avoir comme président me paraît un peu bidon»


(joc)