Nouvelle-Zélande

23 décembre 2011 07:26; Act: 23.12.2011 07:33 Print

Seconde naissance d'un kiwi blanc

Un second kiwi blanc une espèce rare et sacrée en Nouvelle-Zélande est née dans le sanctuaire dédié à la protection de cet oiseau, près de Wellington.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un second kiwi rare de couleur blanche est né en Nouvelle-Zélande dans le sanctuaire créé pour protéger l'oiseau emblématique du pays, près de Wellington, ont annoncé vendredi des responsables de l'environnement, quelques mois après la naissance du premier kiwi blanc né en capitivité.

On suppose que l'oisillon, baptisé Mauriora, a les mêmes parents que Manukura qui avait vu le jour en mai.

«Nous étions vraiment estomaqués», a déclaré Kathy Houkamau, la directrice du sanctuaire de Pukaha, situé au nord de la capitale néo-zélandaise.

«D'avoir une deuxième oisillon blanc est un cadeau magnifique, surtout à cette période de l'année. Nous pensions que Noël était en avance lorsque Manukura est arrivé en mai, mais maintenant il a eu lieu deux fois».

Les kiwis sont habituellement bruns, mais la directrice du sanctuaire a souligné que l'oisillon appartenait à un groupe génétique qui porte des taches blanches sur son plumage, ouvrant la possibilité qu'un animal naisse tout blanc.

Cette année, 14 oisillons ont vu le jour dans ce sanctuaire, contre une moyenne de deux par an entre 2005 et 2010.

Emblème de Nouvelle-Zélande, le kiwi, oiseau atypique doté d'un long bec et qui ne vole pas, est menacé par des prédateurs comme les chiens, les chats, les rats ou les furets. Il ne subsisterait que 70.000 kiwis en Nouvelle-Zélande et plusieurs sous-espèces sont menacées.

Mauriora - the second little white kiwi from Mike Heydon on Vimeo.

(afp)