Saint-Gall

09 mars 2011 23:22; Act: 10.03.2011 08:18 Print

Séparés à cause des flics, ils se rabibochent

Le communiqué des agents indiquait à tort qu’il était en compagnie d’une femme lors d’un accident. Résultat: son amie le quitte... Mais tout finit bien.

storybild

Dénouement heureux pour Raffaele qui s'est remis avec son amie. (Photo: S. Städeli)

Sur ce sujet
Une faute?

Raffaele Marchitelli a tout perdu. Samedi matin, il s’endort au volant de sa voiture sur l’autoroute A1. L’auto heurte la berme centrale et termine sa course sur la bande d’arrêt d’urgence. A ses côtés, dans son auto qui a été complètement démolie dans l’aventure: un ami. Sauf que, dans le journal qui a retranscrit le communiqué de la police, ce copain est devenu «une jeune femme de 30 ans».

Lorsque Raffaele rentre chez lui, son amie avait mis toutes ses affaires dans une valise, sur le palier. Elle l’avait largué.

A la demande de «20 Minuten», la police a réexaminé les informations en sa possession concernant l’accident et a admis son erreur.

Comme dans les contes de fées, mardi matin, Raffaele a reçu un long coup de téléphone de sa bien-aimée. Elle est d’accord de le serrer à nouveau contre son cœur. Une nouvelle qui a ravi le jeune plâtrier.

Sur son lieu de travail, le jeune homme est au centre de toutes les discussions. Ses collègues veulent avoir de ses nouvelles et surtout connaître le dénouement de ses déboires amoureux.

A la police aussi, on se préoccupe de l’accidenté et on se demande s’il va pouvoir conserver son permis de conduire à la suite de son accident. En attendant que les décisions tombent, l’habitant d’Uzwil a reçu un dédommagement sucré de la part des pandores: un exemplaire de leur célèbre biscôme de Saint-Gall.

(Städli/jbm)