États-Unis

10 octobre 2019 09:50; Act: 10.10.2019 09:50 Print

Son fils débarque en plein live sur le conflit en Syrie

Une journaliste américaine qui n'avait pas de solution de garde a dû jongler entre les dernières infos provenant de la Turquie et les horaires de la crèche.

Sur ce sujet
Une faute?

Joli moment de flottement, mercredi sur le plateau de la chaîne NBC News. Courtney Kube, correspondante au Pentagone et spécialiste de la sécurité nationale, était en train de parler très sérieusement des attaques turques en Syrie quand son fils de 4 ans a fait irruption à côté d'elle. Le petit garçon a vainement tenté d'attirer l'attention de sa maman, qui s'est efforcée de le repousser le plus gentiment possible.

«Excusez-moi, mes enfants sont là... télévision en direct», a expliqué la journaliste, un peu gênée. Pour faire diversion, la régie a affiché en plein écran une carte de la zone de conflit. «Le timing des dernières nouvelles de Syrie n'était pas adapté aux horaires de la crèche, alors son frère jumeau et lui étaient là avec moi», a expliqué la journaliste.

Cette scène n'est pas sans rappeler un incident similaire survenu en mars 2017 lors d'un duplex réalisé par la BBC. L'Américain Robert Kelly, professeur en sciences politiques à l'Université nationale de Pusan (Corée du Sud), livrait son analyse sur la crise politique touchant le pays quand sa fille, son bébé et sa femme ont débarqué en arrière-plan. Un grand moment qui avait fait un carton monumental sur les réseaux sociaux.

(joc)

Les commentaires les plus populaires

  • Marc Aurèle le 10.10.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dédramatisons

    C'est mignon, arrêtons de voir un enfant comme un drame. Les solutions de garde ne sont pas forcément adaptées, les parents font de leur mieux.

  • Mimi le 10.10.2019 10:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un petite lumière

    Des moments humains de vie au milieu de ce flot de nouvelles sombres du monde.

  • moi22 le 10.10.2019 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    KID REPORTER

    La spontaneité des enfants n'est pas à blâmer, plutôt s'en prendre à la régie qui devrait mettre une baby sitter à disposition.

Les derniers commentaires

  • Pertubation Professionnelle le 11.10.2019 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de mouflets au travail

    Virez-la et prenez une journaliste professionnelle. Soit elle s'occupe de son môme, soit elle bosse sérieusement ! Dans la vie, il faut choisir.

  • Courgette le 11.10.2019 08:05 Report dénoncer ce commentaire

    Tous ces commentaires tendus ...

    C'est quand même rien de grave d'avoir son enfant une fois sur son lieu de travail ! Jusqu'à mes 14 ans, je rejoignait parfois ma mère à la banque, y faisait mes devoir jusqu'à ce qu'elle finissent son travail, ensuite nous rentrions à la maison. Ses collègues m'ont toujours très bien accueillie! Pareil pour les enfants de mon patron bijoutier.

  • Ange 0 et Démon 1 le 10.10.2019 19:54 Report dénoncer ce commentaire

    Futur porte parole

    Maman maman maman je veux faire comme greêeta

  • Dany le 10.10.2019 16:02 Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    En lisant les commentaires de certains aigris, on se dit qu'effectivement, il y en a qui sont vraiment pas faits pour se reproduire...

    • Terry Ble le 10.10.2019 16:36 Report dénoncer ce commentaire

      @Dany

      C'est d'être aigris que de dire que les enfants ne sont pas toujours au bon endroit ??? J'en ai 2 que j'aime profondément, c'est pas pour autant que je les prends avec moi dans les bars, ou d'autres endroits pas fait pour eux. Notamment un plateau TV. Rien de dramatique bien sûr, mais quand on commente un sujet aussi grave, je trouve que cette terrible nouvelle qui va causer la morts de beaucoup d'enfants du même âge donne le sentiment que l'on est dans un parc d'attraction... Un peu de respect pour les futurs morts ne serait pas de trop.

    • Dany le 10.10.2019 19:25 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord, mais...

      Déjà, il me semble avoir vu des commentaires nettement moins nuancés que « les enfants ne sont pas toujours au bon endroit ». D'accord, on n'est pas censé emmener ses enfants sur son lieu de travail (à moins d'être barman ou journaliste, un bar ou un plateau TV s'évitent facilement) mais ça a été dit : avoir des enfants c'est aussi des imprévus. On n'est pas excusable d'en faire une habitude, mais une fois ou l'autre, ça arrive. Pour le respect des morts, d'accord. Mais soyons francs : quand les survivants seront à nos frontières, qui en voudra? Dans ce contexte, la journaliste et son gosse...

    • Terry Ble le 10.10.2019 20:24 Report dénoncer ce commentaire

      @Dany

      Merci pour le retour. En effet, la nuance, c'est quelque chose d'important lorsque l'on exprime un avis. Dans le fond, cette scène n'est effectivement pas grave. La métaphore la plus appropriée, à mon sens, c'est comme si vous regardiez un mignon petit chat au bord de l'autoroute avec en arrière fond un accident qui fait des milliers de morts. Et les gens ne parlent que du petit chat...

    • Baboo le 10.10.2019 21:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Terry Ble

      Vous devez sûrement avoir papa, maman, la tante, la marraine, pour garder vos enfants, ou des horaires de bureau? C'est très bien, et tant mieux pour vos enfants, mais, au contraire des Suissesse, beaucoup d'américaines et d'autres femmes aussi en Suisse et dans le monde, sans familles, ni un mari pour payé ces factures, ne peuvent pas se permettre de travailler à 40% ou 60% comme c'est le cas des 80% des Suissesses, après avoir leurs premiers enfant, ni peuvent se permettre malheureusement, de manquée leurs travail à chaque imprévu...

  • Marcus Prodi le 10.10.2019 15:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon avis

    Les chinoises ne veulent plus d enfant pour faire carrière malgré l encouragement du gouvernement et bien moi je dis bravo y a trop de gamin et ça nous pourri la vie tellement c est chronophage et coût cher pour rien du tout !!!

    • Max. le 10.10.2019 19:55 Report dénoncer ce commentaire

      @Marcus

      Et si vos parents avaient pense la même chose... soyez leur reconnaissant d'être ici

    • Marcus Prodi le 10.10.2019 20:46 Report dénoncer ce commentaire

      Mon avis

      A pas du tout , vivre c'est l'horreur, toujours lutter pour le fric et sa survie, société de merde oui! Heureusement je suis suffisament intelligent pour convaincre et obtenir ce que je veux de n'importe quelle manière, j'arrive à mes fins, je manipule, je dissimule et j'ai suffisament d'argent pour avoir 4 logements qui me rapportent pas mal, enfin 3, un j'y habite pour le moment.

    • Max. le 11.10.2019 09:56 Report dénoncer ce commentaire

      @marcus

      Ce que vous décrivez est un bien triste personnage... j'ai de la peine pour vous. Mais je pense que vos billets sont plus faciles et chers à vous qu'une enfant.