France

02 octobre 2015 18:37; Act: 02.10.2015 18:50 Print

Tout le TGV évacué à cause d'une odeur de cadavre

Après environ deux heures et demie d'attente, les 250 passagers d'un TGV Bruxelles - Marseille ont pu remonter dans la rame. L'odeur suspecte s'est avérée provenir d'aliments fermentés.

storybild

(Photo: AFP/ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION)

Une faute?

Un TGV reliant Bruxelles à Marseille a été stoppé dans l'Yonne et évacué vendredi après-midi en raison d'une odeur suspecte, qui s'est avérée provenir d'aliments fermentés, a-t-on appris auprès de la SNCF et de la préfecture.

Vers 13 heures, des passagers d'un TGV Bruxelles-Marseille ont été incommodés par une «odeur de gaz suspecte», entraînant l'arrêt du train à Vaumort (Yonne), selon la préfecture.

Le train ayant été arrêté à quai, la première rame a pu être détachée pour continuer son trajet vers Marseille, tandis que les 250 passagers de la seconde rame ont été évacués, a précisé un porte-parole de la SNCF.

Les pompiers de la cellule Nucléaire, risque biologique et chimique (NRBC) sont intervenus pour procéder à une «fouille complète» du TGV.

L'origine de l'odeur suspecte a finalement été débusquée: dans les bagages d'un passager qui transportait des aliments fermentés, notamment un «colis de viande très odorante», a-t-on ajouté.

Après environ deux heures et demie d'attente, les 250 passagers du TGV ont pu remonter dans la rame.

Le reste du trafic ferroviaire n'a pas été perturbé par cet incident, selon la SNCF.

(nxp/afp)