Allemagne

06 décembre 2018 12:58; Act: 06.12.2018 12:58 Print

Un «duckface débile» lui vaut des menaces de mort

Un mannequin britannique a provoqué la colère de ses abonnés Instagram en publiant un selfie pris au Mémorial de l'Holocauste à Berlin.

storybild
Une faute?

Rhian Sugden aurait peut-être dû réfléchir à deux fois avant de poster sur Instagram. Lundi, le mannequin britannique a publié un selfie la montrant au Mémorial de l'Holocauste à Berlin. La jeune femme, qui s'est couvert la tête avec son écharpe et sorti son plus joli «duckface» pour l'occasion, a écrit en légende «E.T. téléphone maison», un clin d'oeil au célèbre extraterrestre de Steven Spielberg. Les internautes ont peu apprécié que la jeune femme prenne la pose dans un endroit empreint d'une telle gravité et qu'elle se permette, par-dessus le marché, une petite blague.

«Un duckface débile dans un mémorial de l'Holocauste? Narcissique», s'est agacé un utilisateur d'Instagram. «Comment peut-on avoir aussi peu de respect pour les millions de gens assassinés pendant la Shoah pour penser que c'est approprié?», s'est indigné un autre internaute. Traitée d'imbécile ou d'idiote, la Britannique a par ailleurs reçu des menaces de mort, rapporte Fox News.

Loin de se démonter, Rhian a défendu sa publication: «Tous les gens qui sont allés là-bas ont pris une photo ou un selfie. Est-ce que je souris? Est-ce-que je rigole? Non», a-t-elle rétorqué. Visiblement très agacée par les critiques, la demoiselle a refusé de présenter des excuses, quitte à perdre quelques abonnés dans la foulée: «Je n'ai pas de temps à consacrer à cette génération de pleurnicheurs. Je suis en vacances. Je visite et j'ai pris une photo. A aucun moment je n'ai été irrespectueuse», a-t-elle affirmé.



(joc)