Kenya

09 janvier 2014 17:53; Act: 09.01.2014 18:12 Print

Un cadavre présumé se réveille à la morgue

Un homme considéré comme mort après s'être suicidé a provoqué la panique dans un hôpital kényan en se réveillant à la morgue le lendemain, juste avant d'être embaumé.

Une faute?

«Le patient a été sauvé, juste avant d'être embaumé», a expliqué jeudi le directeur de l'hôpital du district de Naivasha, le docteur Joseph Mburu.

Paul Mutora, 24 ans, avait tenté de se tuer en avalant de l'insecticide, après une dispute familiale.

Après avoir été transporté aux urgences, un médicament lui avait été administré pour ralentir son rythme cardiaque. Ce qui, selon le médecin, pourrait «avoir induit en erreur le personnel» l'ayant considéré comme mort, qui l'a ensuite transporté à la morgue.

Le lendemain, l'équipe médicale avait entendu des bruits émanant du «cadavre» de la morgue, et, constatant son réveil, s'était enfuie, terrorisée.

«C'est de ma faute depuis le début, je présente mes excuses», a déclaré le «revenant», depuis en convalescence.

(afp)