Roumanie

24 juillet 2014 06:04; Act: 24.07.2014 07:11 Print

Un pont en plastique contre la pollution

Les habitants de Timisoara, dans l'ouest de la Roumanie, ont inauguré mercredi un pont construit avec des dizaines de milliers de bouteilles pour dénoncer les ravages de ces déchets dans les rivières et les océans.

storybild

Le pont permettra aux piétons de traverser le canal Bega, dans le centre de la cité. (Photo: AFP)

Une faute?

D'un diamètre de 23 mètres, cette plate-forme circulaire et multicolore, construite avec plus de 157'000 bouteilles en plastique, est la plus grande construction au monde de ce type, selon ses promoteurs. Les experts du livre Guiness des records décideront ultérieurement s'il s'agit d'un record mondial ou pas.

«Par cette tentative de battre un record mondial, nous voulons attirer l'attention sur les quantités énormes d'emballages en plastique qui finissent dans les mers et rivières du monde entier», a indiqué Radu Rusu, un des membres de l'association écologiste EcoStuff, à l'origine du projet. «Ces bouteilles en plastique n'ont rien à faire dans l'eau, tel est notre message.»

Jusqu'à dix millions de tonnes de déchets, pour la plupart plastiques, finissent chaque année dans les océans et les mers du globe, les transformant en gigantesques décharges, selon la Commission européenne.

Les emballages qui ont servi à construire le pont de Timisoara ont été récupérés pendant deux mois dans la ville avant d'être triés par des volontaires puis d'être assemblés à l'aide de fils de fer par 500 bénévoles. La construction a duré un mois. Des concerts auront également lieu sur le pont qui sera retiré au bout de deux semaines.

(ats)